Bientôt un parc littéraire consacré à Andrea Camilleri en Sicile

Nicolas Gary - 06.12.2019

Edition - International - Andrea Camilleri tourisme - Porto Empedocle Camilleri - Sicile Camilleri MOntalbano


Preuve s’il en fallait encore, que le romancier Andrea Camilleri ne disparaîtra pas de sitôt de l’imaginaire collectif. Originaire de Porto Empedocle, ville du sud de la Sicile, sa présence continuera de planer, autant que sa voix profonde. Et pour célébrer son œuvre, son éditeur vient d’offrir à la ville de quoi nourrir le souvenir.

Lliurament Premi Pepe Carvalho de novel.la negra al Sr.  Andrea Camilleri
Xavier Trias, CC BY NC ND 2.0
 

Destinés aux écoles et à la bibliothèque de la ville, l’éditeur Sellerio qui a regroupé l’ensemble de ses livres, a fait don de 438 exemplaires. L’écrivain, créateur du fantastique commissaire Montalbano, est décédé ce 17 juillet, après un mois d’hospitalisation, à l’âge de 93 ans. 

« L’objectif est de faire redécouvrir la véritable Vigàta d’Andrea Camilleri, qu’on ne retrouve pas à Ragusa, mais bien à Porte Empedocle », indique la maison. Vigàta, c’est ce lieu imaginaire, qui prendra définitivement forme dans le livre de 1992, La stagione della caccia (La saison de la chasse), retraçant un village sicilien quelque part entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe.
 

Une mémoire qui perdurera


Mais avec Montalbano, c’est une Vigàta moderne qui se dessine, celle que l’éditeur veut faire revivre, tout en retraçant les lieux que la mémoire de Camilleri parcourt, dans les livres. Depuis le bar dont il était coutumier, jusqu’à la gare, en passant par l’école de son enfance.
 
Sans surprise, l’école où Camilleri fit ses premières armes — ainsi que Pirandello — est toujours ouverte, et recevra une partie de cette donation. Sachant que la ville entretient elle-même de vastes projets : « Nous avons l’intention de créer un parc littéraire, et ce n’est que la première étape. Nous travaillons déjà à la création d’itinéraires touristiques qui dévoilent les lieux de l’auteur empedoclin », indique le Conseiller pour la Culture, Calogero Conigliaro.

La collaboration avec la maison de Palerme ne s’arrêtera donc certainement pas là : « Ces volumes sont un cadeau important pour nous, à la mémoire d’un grand écrivain qui, par ses récits, a fait connaître et vivre notre terre et toute l’humanité de notre peuple », indique la mairesse, Ida Carmina. 

Le projet touristique a d’ores et déjà un financement, celui apporté par Gal Sicani, avec la collaboration de Pro loco et d’associations territoriales.


via La Repubblica 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.