Big Brother et George Orwell viennent surveiller La Pléiade

Nicolas Gary - 27.06.2020

Edition - Les maisons - George Orwell Pleiade - Big brother 1984 - surveillance collection Gallimard


Patience et longueur de temps… du moins jusqu’au 8 octobre prochain : les Œuvres de George Orwell, sous la direction de Philippe Jaworksi, seront proposées dans la Pléiade des éditions Gallimard. Six textes, dont les célèbres La ferme des animaux et Mil Neuf Cent Quatre-Ving-Quatre (traduits par Marc Chénetier et Philippe Jaworski) seront accompagnés de croquis et essais, réunissant une dizaine d’autres textes.

George Orwell


Avec la collaboration de Véronique Béghain, Marc Chénetier et Patrice Repusseau, pour les traductions et l’appareil critique accompagnant les œuvres, voici comment le visionnaire britannique intègre La Pleiade. Cassandre redoutable George Orwell compte parmi les précurseurs d’une littérature où l’oppression étatique se fit la plus forte. Et le contrôle de la population, la manipulation des masses est alors portée au rang d’art. 

Spécialiste de la littérature américaine, Philippe Jaworski avait d’ailleurs participé activement à l’arrivée de Philip Roth dans la même collection, en octobre 2018. Jaworki était d’ailleurs le traducteur de plusieurs auteurs comme Roth, évidemment, mais encore Jack London ou Scott Fitzgerald et Herman Melville. 

C’est d’ailleurs lui qui proposera la version de 1984, dans la traduction, la présentation et les notes. 1984, pour mémoire, avait été rédigé par Orwell en 1948, ce qui avait provoqué cette inversion des chiffres – et projeté sur cette année 84 toutes les craintes et les angoisses du livre.

Rappelons que les éditions Gallimard avaient publié, en avril 2018, une nouvelle traduction, réactualisée, de 1984, sous la plume de Josée Kamoun. 

Le volume contiendra également Dans la dèche à Paris et à Londres et Wigan Pier au bout du chemin, traduits par Véronique Béghain, ainsi que En Birmanie et Hommage à la Catalogne, traduits respectivement par Patrice Repusseau Marc Chénetier. 
 

Durant le confinement, au Royaume-Uni, les romans dystopiques comme La Servante écarlate de Margaret Atwood, 1984 de George Orwell ou encore Le Meilleur des mondes d’Aldous Huxley connaissent également beaucoup de succès. Une garantie...
 


photo : Andrew Stawarz, CC BY ND 2.0


Commentaires
Est-ce à dire que Gallimard bazarde déjà la très discutée traduction de Josée Kamoun ?
J'ai bien l'impression que tout le monde ou à peu près a déjà bazardé la très discutable traduction de Kamoun.

Ce qui est surprenant, c'est que le chantier d'une Pléiade est (habituellement) un travail de plusieurs années : je me demande un peu à quoi a joué Gallimard en publiant la traduction de Kamoun en sachant que Jaworski était déjà sur le coup.

Au passage, je note qu'aussi bien Kamoun que Jaworski sont plus des spécialistes de littérature étasunienne qu'anglaise.
1984 est en passe de passer dans le domaine publique, donc Gallimard essaie de couper l'herbe sous les pieds des autres : c'est tout.

Après, je trouve comique que Gallimard traduise 1984 :

https://www.lepoint.fr/livres/en-tant-que-maison-d-edition-la-liberte-d-expression-est-notre-priorite-absolue-26-06-2020-2381944_37.php

lorsque cette dame avoue triturer des textes d'auteurs sous prétexte évidemment du bien (comme si un gamin pouvait être choqué qu'il existe des téléphones avec fil... Les gamins ne liront donc jamais Jules Verne ?)

1984 est déjà une réalité et les maisons d'édition en sont les premières prémisses.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.