medias

Bill Gates et la lecture, meilleur moyen d'apprentissage

Cécile Mazin - 05.01.2016

Edition - Bill Gates - lecture Microsoft - livres plaisir


L’ancien grand patron et cofondateur de Microsoft, Bill Gates, s’est prêté au jeu des questions-réponses, posées par le New York Times. Puissance financière à lui tout seul, il est également un grand lecteur et revendique une cinquantaine d’ouvrages par an. La lecture est un véritable enjeu, « l’un de mes principaux moyens d’apprentissage », assure-t-il, et ce, « depuis que je suis gamin ».

 

Bill Gates - OnInnovation.com Interview

OnInnovation, CC BY ND 2.0

 

 

Ce que l’on sait peut-être moins, c’est que Bill Gates est également devenu blogueur, et y chronique régulièrement des livres. Juste l’idée d’encourager les gens à lire, à partager. Mais également parce qu’il dispose d’une plateforme « pour parler du travail que je fais », comprendre : son activité à travers la Fondation Bill & Melinda Gates, qui se dévoue notamment à la lutte contre l’illettrisme.

 

Ses lectures, il les choisit avec sa femme, notamment, avec qui il échange des livres. « Je reçois aussi des recommandations d’amis. Après avoir fini quelque chose de grand, souvent, je vais essayer de trouver d’autres livres du même auteur, ou similaires sur le même sujet. » 

 

Évidemment, Bill ne lit pas beaucoup de fiction, mais il avoue avoir été épaté par le livre The Rosie Project, de Graeme Simsion (Le théorème du homard, paru chez Nil, traduit par Odile Demange). « Je l’ai commencé une nuit à 23 heures et je suis resté avec jusqu’à 3 h. C’est très drôle et fait preuve d’une grande empathie pour les gens qui se débattent dans des difficultés sociales. »

 

Et puis, il y eut le livre de John Brooks, Business Adventures, que Warren Buffet, le milliardaire, lui a recommandé peu après leur première rencontre, en 1991, « et qui est toujours le meilleur livre sur le business que j’ai jamais lu ». Et un mot d’ordre : « La lecture est encore le principal moyen pour apprendre de nouvelles choses et éprouver ma compréhension. »




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Nil
Genre : littÉrature...
Total pages : 504
Traducteur : odile demange
ISBN : 9782841118700

L'effet Rosie ou Le Théorème de la cigogne

de Graeme Simsion

" Dis-moi quel effet ça te fait d'être bientôt père. - Ça ne me fait aucun effet du tout. C'est trop tôt. - Et si je te reposais la question tous les jours, jusqu'à ce que nous ayons trouvé la réponse ? Tu dois être un peu inquiet, non ? - Comment tu sais ça ? - Tous les hommes le sont. Anxieux à l'idée que le bébé monopolise leur femme. Anxieux à l'idée de ne plus jamais coucher avec elle. Anxieux à l'idée de ne pas être à la hauteur. - Je ne suis pas comme la moyenne des gens. Je suppose donc que mes problèmes seront uniques. - Et que tu les résoudras à ta façon. Unique elle aussi. " Don et Rosie sont mariés depuis dix mois et dix jours et ils sont " enceints ". Don se lance corps et âme dans ce nouveau défi : devenir père. Scientifique hors norme, atteint du syndrome d'Asperger, il aborde la paternité avec sa rigueur toute... mathématique. Et sa logique particulière. Ce qui ne semble pas toujours correspondre à ce qu'attend Rosie de lui. Après le succès international du Théorème du homard ou comment trouver la femme idéale (NiL, 2014), Graeme Simsion revient avec une nouvelle comédie romantique décalée, tendre et hilarante. " Aussi vif que réjouissant. " The Guardian

J'achète ce livre grand format à 21 €

J'achète ce livre numérique à 8.99 €