Biographie de Marine Le Pen : auteures condamnées pour diffamation

Clément Solym - 09.10.2012

Edition - Justice - Marine Le Pen - Diffamation - Caroline Fourest


Les auteurs d'une biographie de Marine le Pen, Caroline Fourest et Fiammetta Venner, ainsi qu'un représentant des éditions Grasset, ont été condamnés pour des propos exprimés à travers leur portrait biographique de la présidente du Front national et de sa famille. Le tribunal correctionnel de Paris a estimé que quatre passages du livre s'apparentaient à de la diffamation et les a finalement reconnus coupables, rapporte l'AFP.

 

 

 

Condamné pour diffamation, le représentant de l'éditeur Grasset écope d'une amende de 800 euros. Les co-auteurs, pour complicité, devront s'acquitter d'une amende d'un montant égal, Caroline Fourest bénéficiant toutefois d'un sursis.

 

Par ailleurs, ils devront verser 1.000 euros pour frais de justice et 3.300 euros supplémentaires à titre de dommages et intérêts : au Front National, à Marine Le Pen, ainsi qu'à Jean-Marie Le Pen et Franck Chauffroy.

 

Maître Wallerand de Saint-Just, avocate du parti politique et présent au prononcé du jugement, s'est déclarée devant la presse « satisfait d'avoir obtenu une condamnation de principe ». Sur la quinzaine d'extraits littéraires dénoncés, le tribunal en a retenu quatre comme diffamatoires et prononcé la relaxe des prévenus pour le reste.

 

Ont notamment été jugés diffamatoires les passages où étaient évoqués des liens « entre le grand proxénétisme et le parti le plus moraliste de France », et des reproductions d'anciennes interviews données par Pierrette, la mère de Marine Le Pen. Au cours de ces entretiens, elle affirmait que ses filles avaient été élevées par leur père « dans l'antisémitisme primaire ».

 

Maître Richard Malka, l'un des avocats des auteurs, a indiqué que la décision de faire appel ou non n'était pas encore prise. Il a ajouté : « Là où se pose éventuellement un problème, est que mes clientes sont condamnées pour avoir rappelé des propos de Pierrette Le Pen publiés précédemment dans la presse sur l'antisémitisme de Jean-Marie Le Pen ». Selon lui, le parrain de Marine Le Pen aurait en outre été écroué en 2011 pour proxénétisme aggravé.

 

L'avocat estime que la présidente du FN chercherait à museler la presse et serait une ennemie de la liberté d'expression. Il s'est indigné : « Marine Le Pen parviendrait donc à empêcher que l'on évoque ces choses ».

 

Contacté par Actualitté, les éditions Grasset ont déclaré n'avoir aucun commentaire à faire à ce sujet.

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.