Black Friday : les ventes en boutique se déplacent en ligne

Clément Solym - 30.11.2010

Edition - Economie - achats - internet - augmenter


Le Black Friday est achevé et dès demain, on basculera dans le black décembre, mois durant lequel tout le monde va chercher des cadeaux à faire à ses proches, en attendant Nouyel.

Eh bien figurez-vous qu'outre-Atlantique, le fameux Vendredi Noir, lendemain du Thanksgiving, et jour de vente massif - parce que les commerçants pratiquent des remises importantes - a encore profité à Amazon. En effet, selon les données délivrées par comScore, les ventes réalisées par les Américains en ligne ont augmenté de 9 % par rapport à 2009.


Gian Fulgoni, président du cabinet d'analyse et d'études, précise que cette journée, connue pour précipiter traditionnellement les consommateurs dans les boutiques de brique et de mortier, se déporte progressivement sur l'achat en ligne. Et tout simplement parce que la toile devient « le refuge de ceux qui préfèrent éviter la foule et les longues files d'attente », précise le président.

Analyse fulgurante, en effet. Il serait cela dit amusant de créer une file d'attente virtuelle, juste pour rigoler. Cela dit, c'est une véritable modification des habitudes, estime-t-il. Alors que le Black Friday attirait généralement les personnes en boutique, l'augmentation des ventes effectuées via internet devient un signe de changement. Mais on constate également que les acheteurs débutent également leurs emplettes avant Thanksgiving.

Selon comScore, les ventes en ligne durant la période des fêtes vont encore augmenter, pour atteindre 11 %. Amazon a pour le moment été le grand vainqueur de ce Black Friday, avec une augmentation de trafic sur son site de 25 % durant cette seule journée, par rapport à l'an passé.

On ne devrait pas tarder à recevoir un communiqué donnant un pourcentage farfelu d'augmentation de ventes de Kindle et d'ebooks...