medias

Blog, réseaux sociaux, newsletter : la communication numérique pour les libraires

La rédaction - 12.01.2017

Edition - Librairies - blogging newsletters réseaux sociaux - communication digitale librairie - libraire formation internet


Passage obligé, la communication digitale concerne chaque acteur du livre. Des outils diversifiés permettent d’établir un contact régulier et simple avec de nombreux lecteurs. Informations, actualités, nouveautés : que l’on parle de blog, de réseaux sociaux ou plus simplement de newsletter, de nombreux moyens de communication sont à la disposition des libraires. 

 

Marjorie Nguyen, créatrice d’Exploratology, service de box littéraires, revient avec nous sur l’importance de ces outils, elle intervient comme formatrice chez Book Conseil.

 

Distribution Religion

The Art Galery of Knoxville, CC BY SA 2.0

 

 

ActuaLitté : Quelle est l’importance des réseaux sociaux pour une librairie aujourd’hui ?

 

Marjorie Nguyen : Elle est cruciale ! Avoir une page Facebook par exemple permet non seulement de faire découvrir sa librairie auprès de nouveaux clients, mais aussi de faire revenir ses clients habituels en magasin en partageant ses évènements, ses nouveautés, ses coups de cœur, etc. C’est aussi un espace où on peut se montrer sous un autre jour, où on peut échanger avec ses clients de manière informelle : Instagram est notamment un réseau social passionnant pour partager le quotidien de sa librairie de manière personnelle et avec humour. 

 

Les réseaux sociaux sont parfois aussi le premier contact qu’un client aura avec la boutique. Si quelqu’un lui a parlé de votre librairie, ou s’il cherche par exemple une librairie sur une localité donnée, il aura sans doute le réflexe de faire une recherche sur Internet. Peut-être qu’il tombera alors sur votre site ou votre blog (mais encore faut-il avoir eu le temps et les moyens de les avoir construits et développés).

 

Ou alors, il trouvera potentiellement votre page Facebook, moins chronophage dans la mise en place et le développement. Et s’il y trouve les horaires, l’adresse de la librairie, de bonnes notes laissées par d’autres clients et des posts sympas, nul doute qu’il aura envie de rendre visite à votre librairie !

 

ActuaLitté : Comment se servir au mieux d’une lettre d’information ?

 

Marjorie Nguyen : La newsletter est un excellent moyen pour garder le contact avec ses clients, de leur rappeler votre existence en quelque sorte. A un rythme raisonnable (il ne faut pas spamer !), elle permet de les tenir au courant de vos évènements, de vos dernières actualités. Par contre, il est impératif d’utiliser une solution d’emailing qui permet de soigner le design de la newsletter, d’assurer le bon acheminement de cette dernière et de faire du tracking pour évaluer l’efficacité de sa newsletter.

 

ActuaLitté : Pourquoi tenir un blog ? Quelle est la finalité ?

 

Marjorie Nguyen : Au-delà du fait que le blog est indispensable pour le référencement, c’est un espace où un libraire peut partager ses coups de cœur, son actualité… Comme dans la newsletter ou sur les réseaux sociaux. La différence première est que le blog est un espace où on peut s’exprimer plus en profondeur, sur divers sujets, où on peut imprimer sa différence avec sa plume et sa personnalité et où on peut vraiment créer du lien avec ses clients à partir des conversations qui peuvent y naître.

 

Formation blogging, newsletters, réseaux sociaux

 

Personnellement, je suis le blog de plusieurs entreprises (qu’ils soient des librairies, des commerces ou autres) ; leur ton, la qualité de leurs articles me donnent envie de mieux les connaître et une chose est certaine : si je me rends un jour dans la ville où ils sont, c’est eux que j’aurais envie d’aller voir en priorité. 

 

ActuaLitté : Comment établir un lien efficace entre les outils internet et son établissement ?

 

Marjorie Nguyen : Parfois, quand on parle de l’utilisation d’Internet pour une librairie, les personnes pensent automatiquement à la vente en ligne. C’est un peu comme si vous commenciez à découvrir la pâtisserie et que vous vouliez de suite vous lancer dans la réalisation d’une pièce montée ! Mais ça se fait par étapes. Si vous avez déjà une page Facebook animée et un blog qui est régulièrement alimenté, c’est déjà très bien.

 

internet blog facebook twitter librairie communication

webtreats, CC BY 2.0

 

 

On peut faire des ponts entre la librairie physique et les outils virtuels. Vous pouvez promouvoir votre page et votre blog dans votre librairie, proposer aux clients de vous abonner à votre newsletter en mettant une feuille où noter leur email près de la caisse. Vous pouvez proposer la réservation de livres sur votre blog. Sur la page Facebook, on peut parler des livres qui ont été le plus vendus dans la librairie. Et pourquoi pas, dans la librairie, mettre en valeur des livres qu’auraient recommandés vos followers via un sondage sur Facebook ? Etc., etc.

 

ActuaLitté : Qu’est-ce qu’internet a pu changer dans le métier de libraire ?

 

Marjorie Nguyen : Quand on parle d’Internet et des librairies, on pense automatiquement à Amazon. Et évidemment que ce dernier est en train de bouleverser le marché du livre, tout en demandant à chacun de fournir un service client encore plus exemplaire pour faire face aux atouts et à l’ampleur du géant du web.

 

Mais ce n’est pas seulement Amazon. Internet a aussi rendu possible l’existence de nouvelles formes de prescription (réseaux sociaux de lecture, blogs et chaînes Booktube par exemple), qu’il faut prendre en compte. Mais surtout, grâce à Internet, les personnes sont beaucoup plus informées : ça ne concerne pas que les librairies, mais tous les commerces. Avant, nous allions dans un restaurant, peut-être avec, juste, la recommandation d’un guide ou d’un proche.

 

Maintenant, beaucoup de gens auront aussi le réflexe de regarder le site du restaurant, de voir les avis sur sa page Facebook, de consulter son menu, etc. Les attentes des clients sont encore plus élevées, et ils n’hésiteront pas à comparer chaque commerce avec sa concurrence.

 

Dans cette optique, avoir une bonne présence online est devenu une nécessité pour se démarquer et démontrer la qualité de son service avant même que les clients aient mis le pied dans votre librairie. Mais il ne faut pas le voir comme une contrainte, mais plus comme un outil à sa disposition, et où un libraire peut mettre en valeur son atout principal, qui est son expertise littéraire, la qualité de ses conseils et sa personnalité.

 

Internet propose des outils formidables pour acquérir et informer ses clients de manière différente, de créer du lien avec eux de manière informelle et personnelle… À condition de s’y former, d’y consacrer du temps et des moyens, et surtout d’y prendre goût !

 

Formation blogging, newsletters, réseaux sociaux par Book Conseil