Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Bloomberg coupe le budget sous le pied des bibliothécaires

Clément Solym - 09.02.2012

Edition - Bibliothèques - bibliothèques - new york - bloomberg


Michael Bloomberg, maire de New York depuis 2002, a annoncé des coupes dans le budget des bibliothèques new-yorkaises qui peinent à passer. Avec 96,4 millions en moins pour 2012, cela  signifie à terme la fermeture de certaines bibliothèques, ou une ouverture partielle sur la semaine, ou encore un appauvrissement des collections.


Dans le détail, cela donnerait : quartier du Queens, - 26.7 millions de dollars ; Brooklyn  - 26.9 millions ; New York Public Library, - 36 millions ; Bibliothèques de recherche rattachée à la NYPL, - 6.8 millions.

 

 


Le secteur se remet très difficilement des coupes de budget qui lui ont été infligées depuis la crise de 2008. Des manques dans le budget attribué au personnel, et le non-renouvellement des équipes, contraint les bibliothèques à des embauches temporaires, financées par le budget originellement alloué aux collection, ce qui entraînera nécessairement une baisse de la qualité du service proposé dans ces structures.

L'Etat se désinvestissant massivement, les subventions locales deviendront d'autant plus importantes pour elles. La perte principale pour les bibliothèques suite à ces coupes de budget réside dans le nombre toujours moins important de personnel. Ceux qui restent se verront contraints de devenir plus polyvalents.