Bloomsbury, une année 2008 en berne chez Papa Potter

Clément Solym - 31.03.2009

Edition - Economie - Bloomsbury - finances - perte


Sale passe et temps de chien pour l'éditeur historique d'Harry Potter et autres oeuvres de J.K. Rowling, qui voit ses résultats 2008 en chute de 9,8 %, selon les premières déclarations les plus prudentes.

La fin de la série a frappé fort, d'autant que Beedle le barde n'a pas su non plus rehausser le niveau, avec des ventes en deçà des espérances.

Alors que l'on annonçait déjà 11,6 millions £ de bénéfices avant impôt à mettre en comparaison avec les 17,9 millions £ de 2007, cela n'aura manifestement pas suffi pour faire passer l'éditeur dans le vert et la croissance. On annonce à ce titre que l'année 2009 serait potentiellement plus mauvaise encore.

« Nous restons prudents sur le marché anglais », a simplement expliqué la société. Les revenus de 100 millions £ ne font en effet pas le poids face aux 150 millions £ une année plus tôt. Des nouveautés sont bien sûr dans les tubes et devraient assurer une année pas désagréable, mais à ce jour, on fait grise mine.

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.