medias

Bodour Al Qasimi élue vice-présidente de l'Union internationale des éditeurs

Antoine Oury - 11.10.2018

Edition - International - Bodour Al Qasimi - union internationale editeurs - IPA UIE


#FBM18 — Jour d'élection à la Foire du Livre de Francfort : au cours de son assemblée générale, organisée pendant le salon, l'Union internationale des éditeurs a vu l'élection de Bodour Al Qasimi au poste de vice-présidente de l'organisation. Fondatrice et PDG du groupe éditorial Kalimat, basé à Sharjah, Bodour Al Qasimi est également présidente de l'Emirates Publishers Association.


sheikha bodour al qasimi
Bodour Al Qasimi (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


 

Bodour Al Qasimi a été élue à l'unanimité vice-présidente de l'Union internationale des éditeurs (IPA, International Publishers Association) lors d'un scrutin qui s'est déroulé à la Foire du Livre de Francfort. Elle succèdera ainsi à l'actuel vice-président de l'organisation, le mexicain Hugo Setzer, PDG du groupe Manual Moderno, à la fin de son mandat de deux ans.

 

Depuis le 1er janvier 2017, le président de l'UIE/IPA est Michiel Kolman, vice-président des relations internationales avec les universités pour Elsevier. Hugo Setzer prendra le relai dès 2019, avant que Bodour Al Qasimi ne prenne elle-même la tête de l'organisation.

 

L'élection d'Al Qasimi n'est pas vraiment une surprise, tant l'émirat de Charjah fait des pieds et des mains pour s'imposer sur la scène de l'édition internationale. Outre son investissement dans sa Foire internationale du livre, Charjah entend bien mener l'initiative emiratie dans l'édition : Al Qasimi, par ailleurs la fille de l'émir de Charjah, est elle-même à l'origine de la création de l'Emirates Publishers Association, qui rassemble les groupes et maisons d'édition des émirats arabes unis.

 

Aux Émirats arabes unis, un monde
du livre en pleine création

 

« Depuis 2009, notre industrie de l'édition a connu une croissance significative. Entre 1999 et 2014, sa croissance annuelle a été de 12 % environ. Avec un poids d'environ 233 millions $, l'industrie de l'édition émiratie est désormais la 34e du monde. Nous publions quelque 500 titres par an, nos exports de livres dépassent les 40 millions $ par an, tandis que nos importations représentent 126 millions $ par an », nous expliquait Bodour Al Qasimi dans un entretien, en 2017.
 

Retrouver nos articles sur la Foire de Francfort 2018




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.