Suède : Bonnier s'offre lecture par abonnement et librairies

Nicolas Gary - 07.10.2015

Edition - International - abonnement illimité - lecture livres ebooks - Bonnier Suède


Le groupe d’édition suédois Bonnier avait déjà fait sensation en juin dernier : avec l’abandon des DRM, la firme donnait le ton. Et depuis outre-Rhin, le mouvement de déverrouillage des fichiers est devenu un véritable enjeu politique. Maintenant, c’est avec une offre de lecture par abonnement que le groupe va se distinguer, proposant ebooks et audiobooks, nouveautés comme titres du fonds.

 

Akateeminen Academic Bookstore, Helsinki, from the third floor kolmannesta kerroksesta

Stockmann Group, CC BY 2.0

 

 

Bookbeat, de son petit nom, n’est toujours pas ouvert au public, et continue de se structurer. Or, Bonnier n’est pour le moment pas dans une perspective de création d’abonnement illimité, sur les modèles existant. C’est pourtant sur les terres suédoises que Spotify a vu le jour – devenu la référence en matière de streaming illimité pour la musique.

 

Recommandations personnalisées et offre de lectures seront bien entendu au cœur de ce service, qui n’interviendrait pas avant le début de l’année 2016. Trois concurrentes assez localisées pourraient lui mettre des bâtons dans les roues : Bookmare, venu de Russie, Mofibo, du Danemark ou encore Fabula, issu de Lettonie. Ces trois opérateurs proposent en effet des services de lecture par abonnement en Suède, et pour Bonnier, la concurrence sera rude. 

 

« Avec BookBeat, vous aurez accès à une vaste gamme de livres », jure le service. L’équipe est en cours de recrutement, au cas où certains seraient intéressés par les étendues suédoises. (via The Digital Reader)

 

Dématérialisé, et rematérialiser

 

Or, si le groupe s’aventure dans la lecture par abonnement, il n’en néglige pas pour autant l’importance des achats et fusions. L’autorité de la concurrence et de la consommation a ainsi approuvé l’acquisition de la chaîne de librairies Akademishka Bkhandeln, qui depuis ce 1er octobre est donc passée dans le giron du groupe.

 

Le groupe Stockmann, qui détenait les établissements, a reçu l’accord pour cette transaction. « Nous pensons que Bonnier Books a une bien meilleure opportunité de développer les ventes en librairie, et d’apporter de la littérature en Finlande », assure Per Thelin, le président de Stockmann. 

 

Le chiffre d’affaires dégagé l’an passé était de 40 millions € pour 2014, ce qui représente près de 4 % du CA de Stockmann. 

 

Bo Holmberg, le directeur général de Akademiska Bokhandeln, affirme être impatient de passer cette étape pour l’établissement. Cet investissement comprend six magasins en Finlande, et permettra à Bonnier d’assurer un développement plus important encore dans l’édition, le e-commerce, ainsi que la distribution et les clubs de livres. 

 

De la sorte, Bonnier aura également des emplacements, à travers le pays, dans des centres commerciaux – notamment à Helsinki. La librairie Akademishka avait été fondée en 1893 par Alvar Renqvist et Gösta Branders. Elle avait déployé son champ d’activité en Suède, Finlande, Norvège, mais également Allemagne, Pologne, Angleterre et France.