Booba sort Le bitume avec une plume, recueil en édition limitée

Nicolas Gary - 29.11.2018

Edition - Les maisons - rappeur Booba recueil - recueil textes hiphop - Booba édition limitée


Quand il ne met pas l’aérogare d’Orly dans tous les sens, dans une bagarre contre son rival Kaaris, comme ce fut le cas en août dernier, le rappeur Booba verse dans la poésie. Le bitume avec une plume est présenté par Tallac Records comme « un puzzle de mots et de pensées ». 



Crédit Booba

 
Édition limitée à 200 exemplaires, commercialisée uniquement par le label discographique, dans ses locaux du XIe arrondissement (Paris) à compter du 9 décembre. Les 92 premiers seront signés par l’artiste. Gare, les places seront chères. « Taillée dans le béton, cette édition originale du recueil “Le bitume avec une plume” renferme les textes d’Élie Yaffa aka Booba. Ses rimes ont traversé les générations et sa plume les a “encrées” dans nos esprits », annonce le label.

Et comme il se doit en matière de poésie, un teaser accompagne cette annonce.



« Au XVIIIe siècle, à la cour ou dans les salons, la punchline s’appelle un épigramme : il s’agit d’exécuter un adversaire intellectuel ou un concurrent mondain dans une formule ironique qui rassemble le plus d’électricité en le moins de mots. Remplacez le décor de l’aristocratie par celui des cités, les châteaux et les appartements feutrés par des tours et des ascenseurs enfumés... et la punchline est née ! »  (Extrait de la préface)

Quoi de plus représentatif que cet extrait pour introduire ce projet, le tout premier ouvrage entièrement dédié aux textes d’Élie Yaffa aka Booba, Le bitume avec une plume. 
 
Taillé dans le béton, ce recueil de 608 pages renferme les punchlines extraites de l’intarissable carrière de Booba. Tout est noir. La couverture craquelée et son titre fossilisé. Les pages, également noires, sont teintées dans la masse. 

<

>



Les punchlines et illustrations sont sublimées par une encre offset métallique, l’argent. Quant à la préface, elle a été rédigée par Thomas Ravier, romancier et essayiste, qui avait déjà consacré deux articles à Booba dans la Nouvelle Revue française.

Le label a ouvert un concept store, Nous, au 48 rue Cambon, qui fera donc une ouverture exceptionnelle le dimanche, à partir de 11 h pour accueillir les fans. Des t-shirts en édition limitée – 4 séries, de 10 exemplaires pièce – seront aussi vendus. On pourra faire un tour sur le site de présentation du livre, particulièrement bien léché, avec de nombreuses et très belles photos.

Ensuite, plusieurs extraits sont proposés, comme
 

Sale pute, j’t’offre pas des fleurs. Passe-toi la chatte au rouleau.


Ou encore :
 

J’suis meilleur que Molière, tatoué sans muselière.


Sans oublier :
 

Avant d’manger tes morts, tu vas te manger la vitre.


Ou même :
 

Et leur tumeur a la couleur de c’que j’fume. Mon régime à la résine, j’te résume, j’suis l’bitume avec une plume.


Vers qui aura donc donné le titre du recueil. On conservera une pensée émue à la lecture de celui-ci :
 

Et à l’école, ils m’disaient d’lire, voulaient m’enseigner qu’j’étais libre, va t’faire niquer, toi et tes livres.


Dont l’ironie mordante ne manquera pas de saisir.

Un dernier vers, pour la route : 

Sur le plus haut trône du monde, on est jamais assis que sur son boule.


Edifiant

Prix unitaire, 300 €.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.