Booknode: "L'expérience personnelle de chacun cumulée à celle des autres "

Clément Solym - 03.06.2013

Edition - Société - Booknode - réseau social - club de lecture


Booknode s'est lancé sur la toile en novembre 2008. Site communautaire, et base de données revendiquée comme telle, il sert également d'outil de création de bibliothèques virtuelles. Multinlingue, il propose les services attendus pour un réseau social, mais a également développé des outils supplémentaires, en se consacrant au cinéma avec Cinode. Booknode revendique avant tout le côté Club de lecture et vient de lancer sa version Premium. 

 

 

 

 

Que signifie réseau social du livre - et qu'est-ce que cela implique pour vous ?

 Un réseau social du livre est avant tout un lieu d'échange pour les passionnés de lecture, c'est un endroit où chacun apporte son expérience de lecteur et bénéficie de celle des autres. Dans cet espace, les informations objectives sont en permanence confrontées à la subjectivité des utilisateurs ce qui rend le contenu riche et interactif. L'expérience personnelle de chacun cumulée à celle des autres nous permet de proposer des fonctionnalités toujours plus riches et rend l'utilisateur plus exigeant ce qui nous oblige à devoir en permanence innover dans les fonctionnalités proposées pour permettre de garder l'intérêt et l'enthousiasme de l'internaute.

 

 

À quoi sert, pour l'internaute, votre outil ?

Pour l'internaute Booknode sert avant tout à deux choses : organiser sa vie de lecteur et trouver des nouvelles idées de lecture. Bien que notre outil comporte des points en commun avec d'autres outils existants il se veut unique par le système de classement qu'on propose aux internautes. Chez nous, les membres ne font pas que noter les livres qu'ils lisent, ils classent les livres par groupes de préférence  délimités et évaluent les livres selon plusieurs critères (par exemple le suspense ou l'addictivité) pour être au plus près des différentes raisons qui font qu'on aime un livre. Ici pas de hasard, le but c'est qu'on ne gâche pas son temps et son argent avec des livres qui ne sont pas à notre goût alors qu'on aurait pu anticiper et lire un livre plus près de nos aspirations grâce à Booknode.

 

 

En parallèle, comment vous servez-vous de Booknode (utilisation marchande, modèle économique, modèle Premium, etc.)

Booknode n'a de sens pour nous que tant qu'il a la possibilité d'évoluer et de proposer des innovations, sinon il ne serait qu'un simple logiciel et ce n'est pas l'objectif du projet. Nos sources de revenus sont donc essentiellement là pour permettre au projet de grandir et l'indépendance de notre structure est très importante pour nous. Une grande partie de ce revenu est basée sur l'affiliation et le sponsoring ce qui nous permet de ne pas être dépendants de revenus publicitaires qui sont souvent aléatoires, mais nous avons aussi lancé une offre Premium innovante (avec notamment des Bibliothèques virtuelles en 3 dimensions) qui est payante, mais qui n'altère pas l'expérience de l'utilisateur lambda qui peut toujours bénéficier de Booknode gratuitement sans se sentir limité. 

 

Cette offre Premium est un moyen de financement 100 % indépendant qui nous permet de ne dépendre d'aucun autre acteur du marché pour se financer, l'indépendance du projet est aussi une marque de fabrique chez Booknode qui est rarement présente chez les autres réseaux sociaux du livre.

 

 

Combien de membres compte votre service ?

Booknode compte à ce jour environ 82 000 membres et on a entre 100 et 150 nouveaux inscrits tous les jours. Il est aussi énormément utilisé par des non-membres qui y trouvent une base de données intéressante pour eux, un peu comme Allociné qui a beaucoup de visites, mais une proportion très importante de non-membres dans les visites. Plus de 450 000 visiteurs uniques mensuels viennent sur Booknode avec une proportion à peu près égale entre nouveaux et anciens visiteurs.

 

 

Combien de chroniques sont référencées ?

Nous en sommes à plus de 500 000 chroniques sur le site actuellement et plus 20 000 nouvelles chroniques sont postées chaque mois, ce chiffre étant en croissance permanente.