Bookshop : cette nouvelle plateforme qui compte rivaliser avec Amazon

Camille Cado - 28.10.2019

Edition - International - Bookshop plateforme librairie - Rivalité libraire Amazon - Bookshop site ABA


Aux États-Unis, une nouvelle plate-forme en ligne pour concurrencer le grand Amazon devrait voir le jour en janvier prochain. Bookshop, de son petit nom, a pour objectif de donner aux librairies indépendantes un avantage concurrentiel sur le géant du Web. Soutenu par l’American Booksellers Association (ABA), organisme représentant les libraires américains, il offrira aux lecteurs la possibilité de commander en un clic des livres imprimés et audio.

(photo d'illustration, Public.Resource.Org CC BY 2.0)
 

Comment concurrencer la plateforme Amazon ? Les initiatives de la part des libraires ne cessent de se multiplier pour proposer une offre — qu’ils espèrent — concurrentielle à la firme de Jeff Bezos. Bookshop, développé par Andy Hunter, cofondateur des magazines Electric Literature et Literary Hub, est une plateforme qui vous permet de commander un ouvrage en un clic. Un peu à la Amazon, mais en mieux puisque la plupart des bénéfices sera reversée aux librairies.
 

Les librairies sont un bien public


La plateforme a en effet été créée pour les aider financièrement. Andy Hunter a expliqué à Publishers Weekly que Bookshop était conçu pour résoudre le fait que trop de librairies indépendantes peinaient à faire du chiffre avec la vente des ouvrages en ligne. 

Ainsi 10 % du prix de chaque vente sera versé dans une cagnotte qui sera ensuite distribuée tous les six mois aux librairies membres de l’ABA qui choisissent de devenir partenaires de Bookshop. Ceux qui utiliseront la plateforme pour vendre des livres par le biais de liens sur leurs propres sites web bénéficieront de 25 % du prix affiché de chaque livre vendu en plus. Pour les librairies qui ne bénéficient pas de site Web, Bookshop pourra également leur en confectionner un. 

« La mission de Bookshop est de servir le bien public. Et les librairies sont un bien public » affirme-t-il. « Elles sont au cœur de la communauté des livres, une passerelle vers la lecture pour beaucoup d’entre nous, le lieu où les auteurs sont en contact avec les lecteurs. Notre seul but est de les soutenir. »
 
Parmi les investisseurs, Andy Hunter et ABA bien évidemment, mais aussi Morgan Entrekin, PDG de Grove Press, ainsi que Will Hearst, président de la Fondation William Randolph Hearst. Ingram Micro, en tant que partenaire commercial, se chargera des stocks et des commandes.

Le conseil d’administration de Bookshop, composé de sept membres, comprend trois libraires. Ils se réuniront pour la première fois le mois prochain. 
 

IndieBound, Goodbook : tous contre le monopole Amazon


Pour rappel, d’autres initiatives pour concurrencer Amazon ont vu le jour ces dernières années. En 2008, IndieBound.org est créée par l’ABA. Ce site propose à la fois des informations sur l’établissement, mais également la possibilité d’acheter directement ses livres numériques. Cette initiative n’a cependant pas été très fructueuse, indique Publishers Weekly, et peu de ventes ont été réalisées. 

Plus récemment, une initiative italienne a vu le jour. Goodbook.it offre aux lecteurs la possibilité de consulter en ligne un catalogue avec plus de 700 000 titres, réserver ceux qui les intéressent, et les retirer auprès de la librairie la plus proche. Contrairement à Bookshop, il ne bénéficie pas de l’outil de livraison, essentiel pour concurrencer Amazon. 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.