Bordeaux, Paris et Strasbourg : place aux trois premiers campus d'excellence

Clément Solym - 05.07.2011

Edition - Société - Campus - universités - Idex


Les "fuitex" n’étaient pas de fausses rumeurs (voir notre actualitté) : Le ministre de l’enseignement supérieur Laurent Wauquiez a annoncé lundi à Bordeaux que les trois premiers pôle universitaires sélectionnés pour devenir des « campus d’excellence » sont les universités de Strasbourg, de Bordeaux et le pôle "Paris Sciences et Lettres".

Ces campus pourront bénéficier de 7,7 milliard d’euros du grand emprunt consacrés au projet des « initiatives d’excellence » afin de mieux positionner les universités françaises au classement de Shangaï. « On souhaite que les effets sur le terrain soient visibles rapidement afin que les étudiants et les universitaires voient la différence », a affirmé Laurent Wauquiez dans un entretien au « Monde»


Les critères de sélections du jury international sont « l'excellence de la formation et de la recherche », « une gouvernance efficace » et les partenariats avec le privé.

Strasbourg a été principalement choisie pour sa proximité avec ses homologues suisse et allemand. L’université compte 42 000 étudiants et s’est associée à l’Inserm et au CNRS. Le pôle de Bordeaux, qui regroupe quatre universités, a été avantagé par sa proximité avec les entreprises. Le pole PSL regroupe quant à lui des établissements prestigieux : Paris-Dauphine, Normale Sup, le Collège de France, Chimie ParisTech ou encore l'Institut Curie.

Tout n’est pas perdu pour les recalés : session de rattrapage prévue en septembre. Des sept projets pré-selectionnés en mars, Grenoble, Lyon, Toulouse et "Sorbonne Universités" n’ont pas été retenus bien que le pôle « Sorbonnes universités » comprend l’université Paris-VI Pierre et -Marie-Curie (UMPC), la première université française dans le classement de Shanghai. Quoi qu’il en soit, les non-retenus ont jusqu’au 20 septembre pour présenter un nouveau dossier en réponse à un nouvel appel à projets lancé début juin et une session de rattrapage est prévue à l’automne.