Borders fermera à Chicago sa plus grande librairie

Clément Solym - 27.02.2009

Edition - Economie - borders - fermer - chicago


La nouvelle - bonne ou mauvaise, la question ne se pose plus - est tombée hier : le magasin situé sur Michigan avenue, à Chicago sera donc fermé en janvier 2010 ; dans le cadre des restrictions budgétaires orchestrées par la chaîne de librairies Borders.

Avec une centaine de salariés actifs, le magasin n'a pas atteint les prévisions escomptées pour assurer sa survie, et ce, « depuis un certain temps », a justifié Steve Davis, vice-président senior des opérations du groupe.

Rien d'affolant cependant, puisque 19 magasins restent encore actifs dans la région, et que les emplois de la boutique seront, dans la mesure du possible, répartis dans les autres établissements.

Toutefois, la boutique, ouverte en 1995 était la plus grande de toutes celles réparties sur le territoire américain : alors que la moyenne est autour de 2500 m², celui-ci en comptait près de 4600 m².

Décision de fermeture officielle, qui suit les différentes coupes franches dans le personnel que le vendeur réalise depuis maintenant plusieurs semaines, que ce soit dans les employés ou les dirigeants. Bonne nouvelle alors pour les indépendants du quartier ? Si l'on a longtemps reproché à Borders d'ouvrir un trop grand nombre de magasins, aujourd'hui, les angoisses entre indépendants et chaînes semblent converger vers un mal commun. Les éditeurs souhaitent récupérer plus rapidement l'argent des ventes, et cette nécessaire vitesse frappe tout le monde, même si les petits disposent de moins de trésoreries pour gérer la situation...