Le maire de Londres s'étrangle en découvrant le prix unique du livre

Nicolas Gary - 03.09.2015

Edition - Société - maire Londres - Boris Jonhson - Winston Churchil


Le maire de Londres était ce matin invité sur France Inter, pour faire la promotion de son ouvrage, paru chez Stock, sur Winston Churchill. Au micro, Boris Johnson se lance dans les différents sujets d’actualité, face à Patrick Cohen, et en vient à évoquer les livres, et l’industrie de l’édition au Royaume-Uni...

 

 

 

En France, on découvrira donc la biographie du politicien britannique, amateur de cigare.

 

Le maire de Londres, Boris Johnson, explore la quintessence du leader britannique, Winston Churchill, et son influence très large sur le monde. L’auteur étudie comment cet homme unique a joué un rôle dans toutes les guerres qu’il a connu, de la guerre des Boers à la Guerre froide. Le jeune Churchill, ignoré par un père aristocratique et à peine regardé par sa mère, a pourtant développé un ego et une foi indéfectibles en ses possibilités hors du commun.

 

Au Royaume-Uni, Jonhson est en passe de devenir biographe de Shakespeare, mais il n’oublie pas que les livres se vendent dans des endroits spécifiques. 

 

Tout part de l’encadrement du prix des loyers, exorbitants, à Londres, mais les propriétaires des maisons, estime-t-il, ne font jamais de réparations, dans ce genre de cas de figure. Et insensiblement, voici que l’on glisse des loyers au... prix des livres.

 

« C’est incroyable, en France [NdR, le tout en français dans le texte], je suis venu pour ce livre, et j’ai découvert que le prix des livres..., on ne peut pas les vendre en dessous d’un certain seuil. » Et Patrick Coehn de souligner que, oui, c’est le prix unique du livre institué voilà trente ans par Jack Lang. 

 

Indignation du maire : « Comment on pense que l’on peut faire ça ? Nous avons une communauté européenne... » Et de s’étrangler : comment la France est-elle autorisée à faire ce genre de chose, en vertu des règles sur la concurrence ? Et quand l’animateur lui rappelle que cette législation a eu des effets positifs sur l’industrie, le maire est déconfit : « Non, non, je comprends, mais c’est incroyable. »

 

De toute manière, isnt'it

 

Le maire londonien est d’ailleurs à l’unisson de la profession, outre-Manche. Tim Walker, président de la Booksellers Association, expliquait à ActuaLitté : « Je crois que les dernières négociations sur le sujet ont eu lieu en 1998, et nous avons probablement manqué cette occasion, il n’y a eu aucune fixation de prix au Royaume-Uni depuis. Beaucoup de libraires aimeraient un prix fixe comme dans certains pays européens, mais je ne crois pas que cela arrivera dans le contexte économique actuel, il faut être réaliste. »

 

Le Royaume-Uni a bien eu un prix unique du livre, le Net Book Agreement, mais, en 1991, il disparut, égratigné çà et là par la chaîne de librairie Dillons. 

 

À écouter à 10 minutes de la fin de l'émission : 

 


Boris Johnson : "Il faut être très clair : ici... par franceinter


Pour approfondir

Editeur : Stock
Genre : biographies...
Total pages : 450
Traducteur : cécile dutheil de la rochère
ISBN : 9782234079663

Winston

de Boris Johnson

" Je veux essayer de transmettre un peu du génie de Churchill à la nouvelle génération, mais non à travers une énième biographie, il en existe déjà des dizaines écrites par des auteurs bien plus érudits que moi. Je propose de raconter l'histoire de "mon" Winston, la façon dont il a transformé les événements, et comment il imprègne encore aujourd'hui notre monde. " Boris Johnson. Boris Johnson explore la personnalité de Churchill pour comprendre la façon dont il réagissait face à certaines situations. Parce qu'il avait un tempérament de joueur, il n'avait pas peur de prendre des risques et savait retourner sa veste quand il le fallait. De son père, déloyal avant tout, il a hérité un dédain de la pensée constante, bornée, et c'est grâce à cette particularité qu'il a inscrit son nom comme l'un des plus significatifs dans l'histoire de la diplomatie. Ce nom continue d'ailleurs de rayonner sur le monde moderne, du Moyen-Orient (il est le premier à l'avoir appelé ainsi) à la Guerre froide (il a aussi inventé le terme " rideau de fer ") et à l'Union européenne. Sans parler de ses innombrables écrits pour lesquels il a reçu un prix Nobel de la littérature.

J'achète ce livre grand format à 22 €

J'achète ce livre numérique à 15.99 €