Boris Vian, officiellement timbré

Nicolas Gary - 16.05.2020

Edition - Economie - Boris Vian centenaire - timbres Vian post - centenaire Vian hommage


Après avoir sollicité l’avis du public, La Poste officialisera ce 15 juin une mini-feuille de timbres. Une action qui s’inscrit dans le cadre des célébrations autour du centenaire de la naissance de cet artiste protéiforme. 



 
Tout à la fois ingénieur, poète, romancier, musicien entre swing et jazz, chanteur, parolier, peintre, traducteur, directeur artistique, comédien, scénariste (...), Boris Vian fut un artiste aux multiples casquettes, à la curiosité insatiable et à l’insolence créative, en dépit de sa courte existence.

Il décède en effet en 1959 à l’âge de 39 ans. Et final, nous a laissé une production fabuleusement riche, moderne, que l’on ne cesse de découvrir ou redécouvrir : son œuvre littéraire tout d’abord avec notamment L’Écume des jours, L’Arrache-cœur, livres désormais fixés dans nos mémoires de collégiens, J’irai cracher sur vos tombes écrit sous le pseudonyme de Vernon Sullivan, qui fit scandale à son époque et bien d’autres encore.

Son répertoire musical bien entendu dont le célèbre texte pacifique le déserteur, mais encore la complainte du progrès ou la java de la bombe atomique, chansons engagées pleines d’humour, et n’oublions pas tous ses textes servis avec bonheur par des interprètes tels que Henri Salvador, Magali Noël, Serge Reggiani, Mouloudji, Jacques Higelin...

Vian toujours vivant !

2020 est l’année du centenaire Boris Vian, année fournie en évènements et manifestations de toutes sortes pour fêter ce génie artistique.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.