Boules de Geisha ou Menottes Fifty Shades : le marché explose

Clément Solym - 06.02.2015

Edition - International - sex toys ventes - littérature érotique - Fifty Shades


Save the date : le 11 février, le monde se divisera en deux catégories, ceux qui iront au cinéma voir Fifty Shades of Grey, et ceux qui baptiseront les sex toys dérivés du livre qu'ils viendront d'acheter. Bondage, SM et autres sévices n'auront jamais été plus sexy qu'avec la trilogie de EL James. Et chez les consommatrices américaines et britanniques, on chasse les gadgets qui pimenteront sa vie sexuelle.

 

Fifty shades sex toys film James

 

 

Les tiroirs-caisses des propriétaires de sex shop en ont eu un orgasme : les ventes de fouets, menottes, boules de Geisha et autres ont littéralement explosé. Les couples, motivés par l'approche de la Saint Valentin et que la sortie du film excite (ou inversement), entendent manifestement reproduire les pitreries sexuelles de Christian Grey et Anastasia Steele.

 

Le revendeur américain Babeland atteste auprès de l'AFP que tout est prêt pour répondre à la demande : non seulement les romans ont fait augmenter les ventes de 40 %, mais la venue du film préfigure de nouvelles hausses. 

 

Outre-Manche, EL James s'est lancée avec la société LoveHoney dans une gamme officielle de produits. Le propriétaire, Neal Slateford assure : « Nous avons connu des pics dans les ventes après chaque sortie de bande annonce du film, ce qui nous donne une bonne indication de l'influence que le film pourra avoir. »

 

Et d'ajouter que même le bondage, qui était auparavant un marché de niche, est en train de devenir un véritable marché, dont s'emparent des millions de nouveaux clients. Ainsi, même la chaîne de supermarchés Target, aux États-Unis, s'est lancée dans la commercialisation d'anneaux vibrants, lubrifiants et autres bandeaux pour les yeux. 

 

Un rapport de la firme IBISWorld affirme que les trois romans ont, sur l'année 2013, engendré une hausse de 7,5 % sur l'ensemble du marché des sex toys, mais également vidéos et livres. La vague de plaisir que la trilogie Mommy Porn a déclenché vire à l'extase collective. 

 

Et les produits les plus dérivés du genre existent – bien que les cravates Bob l'éponge spécial absorbant ne soient pas encore commercialisées. 

  

Pour ceux que l'écrit impressionne moins que l'oral, on sait ce que c'est, il est toujours possible de se délecter de la lecture de Séverine Caryon, pour Audiolib. Selon les propres mots de l'éditeur de livres audio, l'ouvrage serait « plus qu'une success-story, un puissant aphrodisiaque ». Qui en douterait ?