Boundless parvient à un accord avec les éditeurs de livres scolaires

Antoine Oury - 19.12.2013

Edition - Justice - Boundless - éditeurs scolaires - manuels gratuits


La société Boundless propose depuis quelques mois des manuels scolaires en libre accès, totalement gratuits. Une démarche qui n'avait pas ravi les éditeurs traditionnels, et un procès pour violation de copyright n'avait pas tardé, mettant en cause la présentation et l'agencement des rubriques dans les manuels gratuits.

 


21/365 - let's get this party started...

(Cordey, CC BY 2.0)

 

 

Pearson Education, Cengage Learning et Macmillan n'avaient pas hésité à attaquer l'éditeur de manuels scolaires gratuits, Boundless, en début d'année, pour un plagiat de « centaines de rubriques, sous-rubriques et paragraphes qui apparaissent dans les manuels des plaignants, pour les copier au sein des manuels de Boundless, en les présentant de la même façon, selon l'agencement mis au point par les plaignants ».

 

En somme, ni plus ni moins qu'un bête copier-coller, que Boundless avait formellement démenti. Ariel Diaz, fondateur et directeur de Boundless, a rédigé hier un post sur le blog de la société pour faire état d'un accord entre les différentes parties : « En accord avec un règlement confidentiel, faisant suite à un jugement public et une injonction de la Cour, les parties ont résolu leur conflit. »

 

Bien entendu, aucun détail n'est dévoilé, mais les charges semblent avoir été abandonnées. Diaz ne se prive pas, au passage, d'égratigner quelque peu l'édition scolaire traditionnelle ; « La transition vers un modèle numérique pour l'éducation a été ralentie par une industrie conservatrice, la recherche d'un nouveau modèle économique, ainsi qu'un manque cruel de produits de qualité. Heureusement, nous sommes sur la bonne voie. »

 

Celle de la sagesse ?

 

(via The Bookseller)