Boycott d'Amazon : après les éditeurs, les libraires indépendants

Clément Solym - 29.02.2012

Edition - Les maisons - Amazon - libraires - boycott


La lutte continue... Dans l'attente d'une réaction d'Amazon suite à sa décision de ne plus offrir les ebooks du groupe IPG en raison d'un désaccord sur le renouvellement de leur contrat (voir notre actualitté), les libraires viennent grossir les rangs des mécontents.

 

En effet, le communiqué de l'American Booksellers Association leur avait paru aussi fort en goût que de la purée lyophilisée : ils disent en effet soutenir « le principe selon lequel le lectorat est mieux servi quand tous les titres - sous tous formats - sont disponibles pour tous ». 

 

Prenant les choses en main, l'Independant Book Publishers Association a déclaré se ranger derrière IPG « pour son soutien à la communauté de l'édition indépendante, et pour avoir attiré l'attention sur ce sérieux problème ».

 

 

Initiatives individuelles

 

De nombreuses librairies font savoir qu'elles soutiennent IPG par le biais d'actions plus personnelles. L'un d'entre eux fait beaucoup parler de lui : Matt Norcross, directeur de la librairie McLean and Eakin Booksellers à Petoskey, dans le Michigan.

 

Ce dernier avait déjà fait part de son engagement en décembre dernier, sur son site. L'appel est éloquent.

« Cette année, nous avons reçu des dizaines d'auteurs dans notre librairie (sans frais), et organisé des rencontres d'auteurs dans des écoles (toujours sans frais). Combien d'auteurs Amazon a-t-il amené à ma commune ? Aucun. Dans la dernière décennie, notre magasin a attribué près de 113000$ aux écoles de quartiers et à des associations à but non lucratif en permettant à nos clients d'attribuer 10 % de leurs achats à une organisation de leur choix. Combien Amazon a-t-il donné à notre région ? Rien du tout.

 

Pour citer Homer Simpson, « La charité, c'est quelque chose que tu fais quand les autres te regardent ». (…) Le fait est que nous ne sommes pas charitables parce que c'est une bonne stratégie marketing : nous le sommes parce que c'est ce qu'il faut faire.  (…) Nous acceptons fièrement la charge des taxes qu'on nous impose, comme le ferait n'importe quel commerce respectable, la même charge qu'Amazon tente de réduire avec acharnement ».


La revanche des sites

 

Norcross propose donc la promotion des livres d'IPG sur son site, des liens vers le site d'IPG, également relayé par Facebook et Twitter. Il a également écrit à d'autres libraires partout dans le pays, les enjoignant à utiliser le nouveau contenu promotionnel d'IPG disponible sur le site de sa librairie. Le but étant donc de faire parler de cette initiative, et faire en sorte qu'elle soit partagée.

 

A Publishers Weekly, il a déclaré : « McLean and Eakin n'a jamais refusé de vendre un livre sur la seule perspective de la marge. Amazon n'est dédié qu'à d'Amazon ».

 

Il semblerait également que Kobo ait décidé de s'intéresser à ECW, l'un des éditeurs du groupe IPG. Kobo a donc créé une liste des meilleures ventes d'ECW, afin de mettre ces titres en avant. La liste (« le meilleur d'ECW Press ») est consultable sur son site.