Boycott d'Amazon : Indigo rejoint Barnes & Noble et Books-A-Million

Clément Solym - 05.02.2012

Edition - Librairies - librairies - solidarité - union


C'est à se demander où les livres qu'Amazon publiera vont bien pouvoir se vendre sur le continent nord-américain. Après le refus catégorique de Barnes & Noble, suivi par l'autre grande chaîne, Books-A-Million. Les livres du cybermarchand ne trouveront pas leur place dans leurs boutiques. 

 

Et marque de solidarité par-delà des frontières, c'est désormais Indigo Books and Music, le libraire canadien, qui a annoncé son refus de vendre ces livres. Avec des arguments qui sont toujours très similaires.

 

 

 

« De notre point de vue, les actions d'Amazon n'ont pas d'intérêt sur le long terme pour la lecture publique, ni l'édition ou plus globalement l'industrie de la vente de livres au détail », explique le libraire au Globe and Mail.

 

Barnes and Noble avait averti qu'en refusant l'accès de ses magasins à Amazon et ses auteurs, il envoyait un signal fort, aux futurs auteurs et aux agents qui pourraient être tentés de signer de pareils accords. 

 

Derniers souffles d'une industrie qui se débat contre une pieuvre - ou un calamar géant ? Dans tous les cas, l'industrie traditionnelle fait front et se masse contre l'envahisseur...

 

Mais après tout, les ennemis de mes ennemis, sont mes amis...