Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Brésil : hausse de la demande de livres en anglais

Clément Solym - 09.11.2012

Edition - International - Brésil - Marché - Education


Au Brésil, qui possède le marché du livre le plus fructueux d'Amérique latine, deux facteurs contribuent actuellement à accroître la demande de livres en langue anglaise. Il s'agit de l'augmentation des dépenses publiques destinées à l'éducation, couplée avec un développement des liens du pays avec des nations étrangères.

 

Creative Commons (CC BY 3.0), par MonkeyBrand

 

 

Selon Publish News Brazil, les perspectives seraient à l'heure actuelle plus qu'optimistes pour les sociétés versant dans l'importation de livres sur le territoire brésilien. Sandro Silva, de la société de distribution locale Superpedido Tecmedd, a affirmé : « Le marché brésilien, en croissance, demande des nouveautés et de la connaissance. Les produits de qualité, cela peut être des livres d'art, de techniques, commerce, peuvent être vendus au Brésil. »

 

Même son de cloche à l'étranger, comme en témoignent les paroles de Phil Ollila, directeur général du contenu chez Ingram. « Le Brésil est le plus large marché pour les livres en Amérique du Sud et également un marché majeur dans le monde. Tant que la classe moyenne s'accroît, la demande pour les livres en langue anglaise continuera de progresser. »

 

Selon une enquête, réalisée par l'Organization for Economic Co-operation and Development (OECD), la clé de ce succès résiderait pour une part non négligeable dans l'augmentation des dépenses publiques en matière d'éducation. En effet, celles-ci sont passées de 10,5 % du budget national en 2010 à 16,8 % en 2009.