Brésil : sur internet, livres, abonnements et ouvrages scolaires s'arrachent

Nicolas Gary - 12.10.2016

Edition - Economie - Brésil internet ventes - livres abonnements scolaires - Black Friday commerce Brésil


Le commerce en ligne brésilien a connu une belle année 2015 : le fameux Black Friday – qui intervient le lendemain du Thanksgiving... – a été particulièrement probant pour les ventes de disques, alors que 1,65 million de consommateurs se sont rués sur internet pour leurs achats.

 

Brazilian Publishers - Frankfurt Buchmesse 2015

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

Avec un panier d’achats moyens de 492 R $, contre 413 R $ en 2014, l’année passée fut donc économiquement mouvementée. L’infographie ci-dessous montre la répartition enregistrée des ventes dans le pays. On estime que l’industrie du disque a profité de 1,5 milliard R $ de ventes... mais le livre n’est pas bien loin. 

 

 

En effet, le portail E-Commerce Brasil rapporte que la catégorie livres, abonnements et supports scolaires a pris la tête des commandes en termes de volumes. Dans le monde du commerce électronique, ce segment est d’ailleurs passé de la 5e position en 2015, à la première, en 2016. 

 

Les analystes se frottent les mains : voici de la matière à spéculation. L’augmentation des ventes de livres devrait se poursuivre, et le Black Friday 2016 ne se détournerait pas de la tendance. 

 

Cette période, propice aux économies et aux achats de masse, si elle confirme l’orientation prise par le marché, profitera évidemment aux opérateurs américains, en priorité. 

 

Enjeux pour l’édition d’Amérique latine avec l’essor du numérique 

 

 

Rappelons que Google Play Books a déployé son service de partage familial au territoire brésilien depuis quelques mois, et que des acteurs comme Amazon tentent par tous les moyens de séduire les consommateurs. L’offre Kindle Unlimited est en effet active sur le marché, et les différents appareils de la marque commercialisés. Kobo est également bien implanté, et certainement pas décidé à se laisser distancer...

 

 

 

La période 2013/2014 n’a pourtant pas été faste pour l’industrie du livre au Brésil. « Les mauvaises nouvelles dans le monde économique affectent maintenant la consommation de livres. Nous avons traversé dix années de stabilité et, désormais, nous allons ressentir les effets de la crise. Nous pouvons affirmer que le pays est confronté à une récession, parce que nous savons que 2015 sera encore plus difficile », avouait le président du SNEL, Marcos Pereira, auprès de l’agence EFE, en juin 2015. Les résultats n’ont pas été brillants, en effet.

 

 

via F1solucoes