Brigitte Lahaie publie Le Kamasutra illustré

Julien Helmlinger - 02.04.2014

Edition - Les maisons - Brigitte Lahaie - Editions Privé - Kamasutra


En collaboration avec un dessinateur de presse du Pays basque, Philippe Tastet, l'ancienne star du X et désormais chroniqueuse, Brigitte Lahaie, publie un nouveau livre. Le Kamasutra illustré paraîtra ce jeudi aux éditions Privé, maison reprise par Michel Lafon depuis 2007. Un ouvrage qui s'inspire du mythique recueil indien, en conserve les airs de manuel didactique en positions sexuelles, tout en les assaisonnant d'une dimension humoristique que vient renforcer l'illustration, et notamment celle des risques que comporte toute acrobatie. 

 

 

 

 

Brigitte Lahaie, auteure des textes composant le livre et son compère Philippe Tastet, préposé aux coups de crayon, ont eût l'idée de cette collaboration alors qu'ils intervenaient tous deux lors d'une conférence à Tarbes, à l'occasion d'un congrès gynécologique. L'une y oeuvrait au micro tandis que l'autre illustrait en direct les propos échangés, et si l'ancienne actrice fut la première à songer au Kamasutra, le dessinateur connaissait l'éditeur. 

 

Des connexions qui donnent finalement lieu ce jeudi à la publication d'un guide présentant 69 positions destinées aux partenaires consentants. Celles-ci sont expliquées et commentées par Brigitte Lahaie, sans complexes, à renfort d'anecdotes historiques ou pratiques. Et comme le souligne l'auteure, il a été réalisé en considérant qu'il s'agissait avant tout d'un « manuel sur l'art d'aimer ». Un ouvrage explicite, qui met parfois l'accent sur le caractère périlleux de certaines figures.

 

No pain, no gain ? Rien ne serait moins sûr. Car lorsqu'elle se trouve interrogée par Metro News quant à sa position favorite, la spécialiste est catégorique : « Je vais vous décevoir, mais je trouve que le missionnaire, il n'y a rien de tel. En musique, quand on a tout écouté, on revient à Mozart. Avec le sexe, c'est pareil. Maintenant si une femme fait l'amour avec un homme qui a une sale gueule, je lui conseille la levrette. »

 

Ci-dessous, un aperçu du travail de Philippe Tastet :

 

 
On se souvient que l'auteure avait prêté ses traits à la publicité faite autour du registre ReLIRE, en espérant que les ventes de ce nouveau manuel soient suffisamment bonnes pour le rendre... indisponible ?