Briser le silence : les femmes prennent la parole dans La Grande Librairie

Victor De Sepausy - 03.09.2020

Edition - Société - François Busnel émission - grande librairie Busnel - femmes libération parole


Ce sont les histoires, les récits de femmes qui n’ont pas su dire non, car on ne leur a pas appris. Ce sont les histoires de ces prédateurs qui abusent de la fragilité des jeunes filles. Est-ce une domination de classe qui permet de maintenir la victime dans ce système ? Comment briser le silence ? Comment apprendre à dire non ? Comment éduquer nos filles et nos garçons et en même temps les protéger ?



 
Pour aborder ces histoires et ces questions François Busnel, dans sa Grande librairie reçoit cette semaine : 

Loulou Robert pour son récit Zone grise (Editions Flammarion) dans lequel elle raconte son viol et déconstruit le concept même de zone grise.
 
Isabelle Carré pour son roman Du côté des Indiens (Editions Grasset) qui lève le voile sur les rapports de pouvoir et de domination dans le milieu du cinéma.

   
 

Lola Lafon pour son roman Chavirer (Editions Actes Sud) où il est question du silence et de la culpabilité des victimes d’abus sexuels, et où se pose la question de savoir comment les protéger.

Et enfin Eric Laurrent pour son roman Une fille de rêve (Editions Flammarion) qui narre le destin de Nicky Soxy. Une fille qui se servira de sa beauté et de ses charmes pour gravir les échelons et devenir la star qu’elle rêve d’être.


Commentaires
"de la culpabilité des victimes"

Non ! "du sentiment de culpabilité des victimes" ! Pitié, n'abrégez pas vos phrases au point de déformer le message et dire le contraire de ce que vous voulez dire !
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.