Brno (République tchèque) refuse un entrepôt Amazon

Nicolas Gary - 19.02.2014

Edition - International - République tchèque - Amazon - entrepôt logistique


Pas si facile, pour Amazon, d'installer ses entrepôts en Europe. Alors que le village tchèque de Dobroviz a accepté la semaine passée, de justesse, qu'une plateforme de distribution soit implantée, les autorités de la ville de Brno viennent d'envoyer la firme américaine se faire pendre ailleurs. Dans le cadre des projets d'expansion de la firme en Europe centrale, les deux centres étaient envisagés. Mais les fonctionnaires de Brno avaient de solides arguments pour refuser.

 

 

Code de la route

gadl, CC BY SA 2.0

 

 

C'est qu'Amazon avait quelques velléités, comme celle, notamment, d'exiger l'implantation de son centre à proximité d'une bretelle d'autoroute, pour relier rapidement les voies et livrer dans les meilleurs délais les colis. A moins que ce ne soit, plus simplement encore, la volonté que l'Etat tchèque ne construise ladite bretelle, pour aménager la place à Amazon.

 

Le président du pays, Milos Zeman a qualifié la décision des membres de l'assemblée de Brno de stupide, estimant que la ville avait perdu l'occasion de créer 2000 emplois. De son côté, le ministre de l'Industrie et du Commerce, Jan Mladek, a assuré à la firme américaine qu'il lui proposerait rapidement un autre endroit dans le pays, où pouvoir s'implanter, de sorte qu'Amazon ne garde pas une mauvaise image de la République.

 

Bon, France-République tchèque, 1 partout devant Amazon. 

 

Les discussions pour l'ouverture de ces deux centres avaient débuté l'an passé, et en octobre, l'agence Reuters avait affirmé que l'affaire était conclue : les deux entrepôts logistiques devaient générer 4000 emplois permanents, et 6000 autres, en intérim. L'investissement estimé, pour qu'Amazon s'implante dans la zone de Brno, dépassait les 100 millions €. 

 

Pas certain, toutefois, que la ville de Moravie du Sud ait réellement perdu au change, en refusant la politique d'implantation d'Amazon et ses demandes de construction d'une bretelle d'autoroute.