Bruno Julliard : de l'UNEF à une charge de Culture pour Paris

Clément Solym - 09.07.2012

Edition - Société - Bruno Julliard - socialiste - mairie de Paris


Le remaniement exécutif municipal qui faisait suite à de nombreuses démissions a vu la nomination d'un remplaçant à Christophe Girard, l'ancien adjoint de Bertrand Delanoë, à la Mairie de Paris. Ce dernier avait choisi de démissionner pour prendre la mairie du Ive arrondissement, remplaçant au débotté Dominique Bertinotti, devenu ministre délégué à la Famille, dans le gouvernement d'Ayrault. 

 

Que de mouvements ! Que de changements ! Et en effet, le nouvel adjoint n'est pas des moindres, puisque cet élu PS, auparavant adjoint chargé de la jeunesse prend donc la place d'adjoint à la délégation de la culture. 

 

Alors conseiller de Vincent Peillon, ministre de l'Éducation nationale, ce dernier était intervenu après l'appel du ministre et du premier ministre, pour « refondre l'école ». « Il ne s'agit pas de faire un énième débat sur l'école qui commencerait par un état des lieux. L'état des lieux de l'école, il est connu, globalement il est même plutôt partagé », expliquait ainsi Bruno Julliard.

 

 

julliard 2

 

 

Selon le ministre : « L'école vient de traverser des années difficiles (...) il nous faut réparer sans doute, mais aussi refonder. » Donc, mettre à plat, et entamer une énième réforme… possiblement.

 

Mais Social Nec Mergitur a la mémoire plutôt longue : ainsi, on se souvient, d'un temps, pas si ancien, où Bruno Julliard président l'UNEF, le syndicat étudiant, et « s'était fait connaître du grand public à l'occasion des manifestations contre le projet du Contrat Nouvel Embauche (CPE) défendu (puis abandonné) par le gouvernement Villepin ».

 

D'ailleurs, en avril dernier, Bruno Julliard raillait allègrement Luc Chatel, estimant que « ce qui est atterrant est qu'il ne soit pas lui-même atterré par son bilan ». Mais, trop jeune pour prendre un poste de ministre, voilà que M. Julliard est tout de même récompensé de ses attaques bien senties.

 

Il avait toutefois quitté pour raisons personnelles son poste, le 30 novembre 2007 pour prolonger son engagement politique. Une semaine plus tard, à peine, il figurait sur la liste socialiste pour les municipales de 2008. La liste de Delanoë, évidemment. Isabelle Gachet prendra sa place au poste d'adjoint à la jeunesse.

 

Rappelons que le Directeur des Affaires culturelles est désormais François Brouat, un proche collaborateur de Bertrand Delanoë, qui remplace donc Laurence Engel, devenue directrice du cabinet d'Aurélie Filippetti dès le lendemain de l'élection de François Hollande.