Bruno Racine reconduit au poste de président de la BnF

Cécile Mazin - 27.03.2013

Edition - Bibliothèques - Bruno Racine - Aurélie Filippetti - présidence


Durant le conseil des ministres de ce matin, nous apprenons que Bruno Racine conservera son poste de président de la Bibliothèque nationale de France, pour son troisième mandat. 

 

 

Bruno Racine et François Hollande

crédit ActuaLitté

 

 

Âgé de 62 ans, Bruno Racine a connu sa première nomination en mars 2007, succédant à Jean-Noël Jeanneney. Il avait été reconduit précédemment, en 2010, alors que Christine Albabnel convoitait sérieusement sa place. Celle-ci aura finalement fini par obtenir un poste chez Orange. 

 

Reste que les syndicats n'accueillent pas nécessairement ces nouvelles avec un grand enthousiasme, et s'apprêtent à dégainer un communiqué rapidement. 

 

En effet, plusieurs mesures sont prévues pour faire des économies, comme limiter l'accès aux documents le samedi. « Cela permettra de réduire le personnel, en faisant sauter des contrats de vacations, tout en augmentant le travail en fin de semaine, sans postes supplémentaires. Comme on ne pourra plus faire de demandes directes le samedi, elles devront être programmées pour obtenir des documents le samedi. Une surcharge de travail évidente », nous explique-t-on.

 

Selon plusieurs observateurs, le renouvellement de Bruno Racine serait également intrinsèquement lié à la constitution de BnF Partenariats, la filiale dont on ignore tout encore, et que d'aucuns qualifient de coquille vide. C'est au travers de cette société qu'il a été possible de monter un partenariat public-privé, notamment en vue de la numérisation du domaine public, qui doit être revendu.