Bryan Singer accusé d'avoir abusé sexuellement d'un mineur

Julien Helmlinger - 17.04.2014

Edition - Justice - Bryan Singer - Abus sexuel sur mineur - X-Men


Bryan Singer, le réalisateur du prochain opus cinématographique des X-Men, intitulé Days of Future Past, est désormais la cible d'une plainte pour abus sexuel sur mineur. Le plaignant est Michael Egan, un homme qui aurait eu 17 ans au moment des faits. Ceux-ci se seraient déroulés en 1999 selon la plainte transmise ce mercredi à la Cour fédérale du district de Hawai, au cours de « soirées sordides » dont certains connaitraient l'existence à Hollywood. 

 

 

 

 

« Hollywood a un problème avec l'exploitation sexuelle des enfants », soutient l'avocat du plaignant. La plainte vise également l'ancien président de la startup Digital Entertainment Network, Marc Collins-Rector, ainsi que plusieurs des investisseurs de la firme, au rang desquels le réalisateur du prochain X-Men.

 

Michael Egan aurait été attiré par Collins-Rector, délinquant sexuel reconnu coupable par la justice, dans un manoir à Encino, en Californie. En cette demeure, il aurait été drogué, menacé physiquement et contraint à avoir des relations sexuelles avec Bryan Singer. 

 

Pour l'avocat de la défense Marty Singer, « ces accusations sont complètement sans fondement ». En conséquence de quoi il aurait foi en l'innocence de son client, et qualifie l'action en justice comme « absurde et diffamatoire ».

 

Le nouveau film du réalisateur de Usual Suspect, X-Men : Days of Future Past, est attendu pour le 21 mai.