BSF crée des bibliothèques pour les enfants d'Haïti

Clément Solym - 10.08.2012

Edition - International - Bibliothèque sans frontières - Haïti - Humanitaire


Bibliothèques sans frontières intervient en Haïti avec deux opérations humanitaires,  les 300 Boîtes à histoires mises à la disposition des enfants d'une part et un BiblioTapTap qui circule en permanence dans toute l'île, depuis le 12 juillet 2012, et qui devrait être rejoint par deux autres d'ici janvier 2013.

 

Parrainée par l'UNICEF, l'ONG Bibliothèques sans frontières a mis en place, depuis octobre 2010, trois cents kits bibliothèques prévus pour les espaces récréatifs des camps aménagés dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince. Baptisés « boîtes à histoires », ces bibliothèques portatives accompagnent le quotidien des enfants scolarisés et leur offrent la possibilité de dépasser le traumatisme psychologique. L'idée est inspirée de la méthode ESAR, de l'ONG, Enfants Réfugiés du Monde, qui utilise le jeu pour permettre aux victimes de catastrophes de retrouver un certain attrait pour le divertissement.

 

Quels genre de trésors contiennent ces bibliothèques mobiles ? Un contenu avant tout pédagogique et ludique. Chaque kit est constitué d'une malle de 100 ouvrages en français et en créole. En amont de l'aspect socio-psychologique, une réelle ambition éducative nourrit le projet humanitaire mené depuis 18 mois, pour une alphabétisation fondée sur le plaisir de lire. Un projet qui a nécessité 285 000 euros d'investissement pour des résultats inestimables. 

 Photo_BiblioTaptap_web

©BSF


Sur place, la majorité des animateurs sont haïtiens, car tous les enfants ne parlent pas le français, et les kits contiennent des ouvrages en créole. Malgré les écarts des niveaux de langue, le goût d'apprendre motive et rassemble chacun. « Les enfants sont très réactifs, heureux après chaque séance qui offre un vrai moment de détente, où l'on oubli partiellement les problèmes. Lors des cours, les enfants se sentent entourés et protégés », explique Yann Souppart, chef de projet pour BSF, à ActuaLitté. Bibliothécaire, animateur et chargé de logistique il a participé à de nombreux projets humanitaires sous la tutelle du Ministère des Affaires étrangères, notamment en Afghanistan.

 Formation_Unicef_Avril_2012_web

©BSF

Lors de la dernière opération, explique-t-il, « les animateurs qui avaient été formés en avril prenaient en charge des groupes de 20 enfants tous les samedi pendant deux mois, avec au programme des jeux, des lectures individuelles et collectives à voix haute, ainsi que des exercices pour l'imagination et des arts plastiques ». 

 

Mais les missions de l'ONG ne s'arrêtent pas là. Ces acteurs humanitaires ont également mis en circulation un BiblioTapTap, qui dessert Port-au-Prince et tout le département du Centre et du Nord. Deux BibloTapTap devraient arriver en renfort d'ici janvier 2013. En venant directement à la rencontre des habitants, l'isolement des populations jusqu'alors privées de moyens de communication est réduit. Cette action est parrainée par l'Union Européenne, la Fondation Digicel Haïti et Fokal et touche une population de 10 000 enfants et adolescents, 5000 adultes et 200 enseignants. 

 

Si l'île a connu de fortes tensions politiques liées à des problèmes de nationalité et de nombreux problèmes sanitaires post-séïsme, Yann Souppart estime que

« le climat politique est largement apaisé, même s'il est encore difficile de prendre du recul. » depuis l'arrivée du nouveau premier ministre haïtien, Laurent Lamothe. « Une réelle solidarité s'est créée dans les tissus communautaires », conclut l'animateur, pour qui les effets bénéfiques des opérations sont d'ores et déjà visibles. 

 

Retrouvez l'opération sur le site de BSF