Butch Cassidy n'était pas tout à fait mort

Clément Solym - 17.08.2011

Edition - Société - butch - cassidy - manuscrit


Un collectionneur de livre de Cheyenne, dans l'Utah, affirme avoir retrouvé un manuscrit qui prouve que Butch Cassidy était toujours vivant, bien après les évènements de 1908.

Le légendaire pilleur de banque et de trains sévissant à la fin du XIXe siècle a connu une fin mystérieuse. On suppose qu'il est mort en 1908, après une fusillade à San Vincente en Bolivie. Les conditions de sa mort sont indéterminées : est-il mort durant l'attaque ou s'est-il suicidé d'une balle dans la tempe ?

La réponse est : FAUX !

D'après les documents récemment dévoilés, Butch Cassidy ne serait pas mort en 1908, il n'aurait probablement même pas été présent lors de cette fameuse fusillade en Bolivie. Sa soeur Lula avait déjà témoigné de la survie de son frère des années plus tard, mais on lui avait prêté assez peu d'attention. C'est aujourd'hui confirmé par ce manuscrit de 200 pages, daté de 1934 et intitulé Bandit Invincible: The Story of Butch Cassidy. Le héros de l'histoire serait en réalité retourné aux États-Unis où il a paisiblement vécu à Washington.

Butch Cassidy, crédit image : wikipédia

Le collectionneur, Brent Ashworth, affirme qu'au vu de certains détails que seul Cassidy pouvait connaître, il est très probable que le bandit soit lui-même l'auteur de cette biographie.

Autobiographie du crime

Les avis sont partagés sur cette thèse : « C'est totalement insensé », s'est insurgé Dan Buck, historien spécialiste de Butch Cassidy, rappelant qu'il est généralement admis par tous les historiens que Cassidy est mort en 1908.

Pourtant, certains détails sont frappants, comme cette évocation d'une poignée de main refusée à un juge par Cassidy, dont on retrouve une correspondance dans les archives de l'État du Wyomming qui mentionnent la « mauvaise volonté» de Cassidy lors du procès et son rejet face aux « avances amicales » de l'un des juges.

Comment l'auteur de Bandit Invincible pouvait-il connaître ce genre de précision ? (via The Washington Post)