Byblos, une révolution dans la librairie portugaise

Clément Solym - 23.03.2008

Edition - Société - Librairie - Lisbonne - Fnac


Byblos est la nouvelle enseigne portugaise en vue ces derniers temps. Son créateur, Americo Areal espère concurrencer la Fnac qui réussit plutôt bien son implantation dans le pays depuis les années 90 (avec actuellement 12 magasins au Portugal).

Sa stratégie : prendre le contre-pied de celle de la Fnac par l’étendue de son offre mais aussi par l’utilisation d’une nouvelle technologie : les étiquettes à radiofréquence (le système RFID qui rentre actuellement en usage dans les bibliothèques).

Le temple du livre :

Pour définir le projet de ce créateur de génie, on pourrait reprendre les mots de José Luis Borges : « J’ai toujours imaginé que le paradis était une espèce de librairie. » Situé au cœur de la capitale portugaise, ce nouveau temple du livre est voué à faire des petits dans d’autres villes du Portugal dans un premier temps (Porto serait la prochaine destination en vue).

Avant d’en arriver à la création de ce premier magasin, le fondateur est allé à la découverte, pendant quatre ans, de tout ce qui se faisait de par le monde en termes de librairies. Cet homme est aussi l’ex-propriétaire de la plus grande maison d’édition du pays. Il appuie sa stratégie sur une étude précise des techniques utilisées par la Fnac.

Un fonds considérable géré par une technologie de pointe :

Americo Areal parie sur l’association d’un fonds éditorial exhaustif couplé à une technologie de pointe pour assurer la réussite de son enseigne. «Alors que la tendance, y compris à la Fnac, est de proposer de moins en moins de titres avec une rotation de plus en plus forte, nous faisons le contraire», déclare-t-il. Byblos aligne déjà 72 000 titres, et l’objectif est de parvenir à 150 000. Soit toute l’édition en langue portugaise !

L’installation généralisée des étiquettes RFID permet la lecture des codes-barres sans contact. Chaque livre sera localisable dans l’ensemble de la librairie. Le client peut ainsi savoir où se trouvent les livres qu’il cherche grâce aux multiples bornes présentes dans la librairie. Lors du passage en caisse, il suffit pour le client de déposer ses achats pour que le montant se calcule automatiquement.

Un espace convivial :

Pour la décoration, le fondateur a voulu immerger les visiteurs dans un espace « ville du livre ». Associés aux livres, on pourra trouver dans le magasin, films et jeux vidéos. Chaque section est indiquée par un symbole proche de la signalétique routière. Au premier étage, des fauteuils de lecture équipés de lampes individuelles entourent une fontaine. Au rayon littérature enfantine, les plus petits disposent d’une zone de jeux, où une caravelle a été reproduite.

Si les parents le souhaitent, ils peuvent les munir d’un bracelet électronique permettant de suivre leurs déplacements dans les 3 000 m² du lieu au travers d’une cinquantaine d’écrans plasma. Une cafétéria Del’Art (plus de 116 places) et une salle de conférences accueillent concerts, signatures d’autographes et interventions d’écrivains… L’ouverture d’un autre Byblos est prévue au centre de Porto en 2009. Cette fois-ci, ce sera sur 4000 m2...