Cadeau de Noël : le livre 'cadeau désiré, éducatif, utile et pas cher '

Clément Solym - 07.11.2013

Edition - Economie - cadeaux de Noël - dépenses des Français - achats en ligne


Le Cabinet Deloitte vient de présenter une infographie montrant que cette saison, pour les fêtes, sera placée sous le signe d'une étrange rigueur : d'un côté, l'argent investi dans les cadeaux va diminuer, de l'autre, les sommes engagées pour la table vont augmenter. Le panier moyen va rester autour de 530 €, avec un recul sévère : les dépenses étaient de 639 € l'an passé. 

 

 

christmas tree

 

 

En 2012, les dépenses avaient connu une hausse de 0,7 %, alors qu'entre 2008 et 2010, on affichait de nets reculs des dépenses. Avec dans l'idée que la situation va se détériorer durant l'année 2014, les parents français considèrent malgré tout que les enfants doivent toujours vivre la féerie de Noël. Et ce, en dépit des économies qu'ils réaliseront. 

 

Ainsi, 47 % du budget-cadeau seront maintenus, et ce sont les autres adultes qui seront moins gâtés.  « Parmi les 18 pays étudiés, la France est le plus pessimiste quant à l'évolution de la situation économique. On voit clairement l'effet de la hausse des impôts qui a affecté un quart des Français », explique Stéphane Rimbeuf, associé chargé du secteur de la grande consommation chez Deloitte.

 

Et d'ajouter : « Les Français seront focalisés sur les prix et la recherche de promotions, notamment sur Internet, au détriment des achats d'impulsion. » En effet : « Les Français établissent des priorités. D'abord les enfants, avec 38 % du budget, soit la plus forte part depuis seize ans, puis leurs propres enfants, au détriment de soi-même et des adultes. »

 

Reste que sur l'ensemble des pays européens, le livre prend la tête des cadeaux qui seront offerts dans onze territoires, devant les chocolats et les parfums. « C'est un cadeau désiré, éducatif, utile et pas cher », souligne Stéphane Rimbeuf - alors que l'argent est le cadeau le plus espéré dans 15 des 18 pays pris en compte. 

 

Pour les adolescents, les jeux vidéo seront le cadeau privilégié, et pour les moins de 12 ans, ce seront des livres. Si les ventes en ligne continueront d'augmenter, les Français devraient réaliser une partie de leurs achats durant les deux premières semaines de décembre. L'an passé, le livre était déjà un des cadeaux favoris.