Calgary : après l'inondation, solidarité du monde du livre

Clément Solym - 16.07.2013

Edition - Société - Calgary - inondation - reconstruction bibliothèque


Après les inondations sans précédent qui ont ravagé la ville de Calgary, bibliothèque et boutiques se retrouvaient face à des livres imbibés d'eau, et inutilisables. Alors que la reconstruction bat son plein, les gestes de solidarité se multiplient, à l'instar de ses éditeurs qui ont proposé de remplacer les livres perdus à moindre coût.

 


20130622-114-of-365 Calgary Flood

Calgary, quelques jours après l'inondation (Wilson Hui, CC BY 2.0)

 

 

La librairie Paes on Kensington avait fait circuler un message, peu après la catastrophe : jusqu'au 9 juillet, la boutique serait ouverte pour les sinistrés, avant de garnir à nouveau leur bibliothèque, à prix coûtant. « J'ai finalement étendu le délai après avoir passé 2 semaines à nettoyer la maison de mes parents, j'ai su que les gens n'étaient pas prêts à déterminer ce qu'ils avaient perdu, tout en essorant encore les murs », explique la propriétaire.

 

Plusieurs éditeurs se sont également manifestés pour que les stocks de chacun puissent être à nouveau complets : Coach House Books, Brick Books, et les presses universitaires d'Alberta ont ainsi cédé gratuitement plusieurs ouvrages. Le géant de l'édition Penguin Random House, via sa filiale canadienne, a proposé un rabais de 50 % sur ses ouvrages. 

 

Des coulées de boue, qui n'atteignent pas la blanche page...