Calligraphie : quand l'écriture devient un art

Clément Solym - 12.12.2012

Edition - International - calligraphie - art - écriture


Dans notre modernité où chacun tapote sur ses claviers, que ce soit sur l'ordinateur, la tablette ou le smartphone, il est un art de l'écriture qui vient de la nuit des temps apporter une autre vision du savoir écrire et de la gestion du temps. La calligraphie fait encore vivre une poignée d'artistes à travers le monde, rapporte Le Devoir.

 

Nos confrères sont allés à la rencontre de la calligraphe professionnelle québécoise Marieke Lemieux qui a fait sienne l'expression « vivre de sa plume ». Mais, comme elle le précise, « L'écriture, comme la belle écriture, n'est pas la calligraphie. L'écriture n'a de sens qu'à travers la lisibilité alors que la calligraphie est tout axée sur des enjeux formels et artistiques, jusqu'à se contenter du silence ».

 

Selon les demandes, l'artiste adopte différentes typographies. On vient à elle aussi bien pour l'écriture de menus que pour des logos d'entreprises ou pour la rédaction de lettres attestant d'un prix. Et, même si le marché des faire-part a été récupéré par les imprimantes personnelles, il reste toujours des niches.