Calmann-Lévy publiera la prochaine saga de Pierre Lemaitre

Christine Barros - 07.09.2020

Edition - Les maisons - Pierre Lemaitre - Albin Michel - Calmann Levy


Il est de ces nouvelles qui sonnent comme des coups de tonnerre dans le ciel toujours bleu de l'édition parisienne : Pierre Lemaitre, dont Les Enfants du Désastre (Au revoir là-haut, Couleurs de l'incendie et Miroirs de nos peines) ont été publiés chez Albin Michel, confie aux éditions Calmann-Lévy le soin de porter aux lecteurs sa prochaine saga. 
 
 

Le romancier français, lauréat du Goncourt en 2013, César de la meilleure adaptation en 2018, poursuivra l’édification d’une œuvre littéraire consacrée au XXe siècle, inaugurée justement par Les Enfants du Désastre


L’auteur explique ainsi ce départ vers Calmann-Lévy, chez qui il avait publié Robe de marié (2009) et Cadres noirs (2010) : « Au moment de donner une impulsion nouvelle à mon projet littéraire, j’ai ressenti le besoin d’avoir à mes côtés un nouveau partenaire. Ma rencontre avec l’équipe de Calmann-Lévy et le lien particulier que j’ai pu nouer, au cours de nos échanges, avec Philippe Robinet m’ont convaincu. Je suis très reconnaissant aux équipes d’Albin Michel pour le travail effectué au cours de ces dix dernières années.»


Philippe Robinet, directeur général et déjà artisan de la venue de Guillaume Musso dans le catalogue de la vénérable maison, se réjouit de cette arrivée : « Je suis particulièrement heureux d’accueillir de nouveau Pierre Lemaitre chez Calmann-Lévy. Depuis sa fondation au XIXe siècle, la maison publie les plus grands romanciers, et plus largement les grandes voix de chaque génération. Pierre Lemaitre, dont l’œuvre brillante est reconnue tant en France qu’à l’étranger, s’inscrit pleinement dans cet héritage littéraire et culturel dont nous souhaitons assurer la continuité. »



Illustration : Pierre Lemaitre au Salon du livre de Paris en 2014, CC Wikinade


Commentaires
"Ma rencontre", "le lien particulier"... Le ridicule tuerait, Pierre Lemaître et les gros auteur(e)s transferé(e)s périraient aussitôt. Ce langage du renouvellement rafraîchissant au contact d'une nouvelle maison d'édition cache trop mal, c'en est grotesque, le paquet à-valoirs/objectifs de mises en place, qui est probablement la vraie raison de la migration de M.Lemaître. Ou comment la délétère méthode Musso fait école, comment la création littéraire s'enferre dans la médiocrité mercantile, le plus sûr argument pour son naufrage.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.