Cambriolage de la maison de ventes aux enchères Artcurial

Clément Solym - 26.11.2012

Edition - International - Artcurial - Maison de ventes aux enchères - Champs Elysées


Selon l'AFP la première maison de ventes aux enchères française, Artcurial, basée sur les Champs Élysée, a été cambriolée dans la nuit de vendredi à samedi. Près de 450.000 euros de bijoux auraient été dérobés dans l'hôtel particulier Marcel-Dassault, tandis que s'y tenaient ces deux journées une vente de bandes dessinées rares et anciennes. 

 

Crédits : Dassault.fr

 

Si ce dimanche les investigations du 1er district de police judiciaire (DPJ) n'avaient pas encore donné lieu à l'arrestation des cambrioleurs, ni permis de remettre la main sur les lots disparus, le préjudice a été estimé à hauteur de 450.000 euros.

 

Les malfaiteurs ont dérobé des lots dont les numéros n'ont pas encore été divulgués, si ce n'est qu'ils faisaient partie d'une collection de bijoux et d'horlogerie d'une valeur de près de 6,5 millions d'euros qui doit être mise en vente ces mardi 27 novembre et mercredi 28 novembre.

 

En dépit du cambriolage, la maison affirme que ces lots ne faisaient pas partie « des lots les plus importants de notre vente aux enchères annuelle de bijoux et d'horlogerie », et les enchères auront lieu comme prévu : ce mardi entre 14h30 et 19 heures pour les bijoux et mercredi à 19 heures pour les montres.

 

Contactée par Actualitté, la maison Artcurial confirme les informations et affirme que seuls des bijoux ont été volés.