Cameroun : l'écrivain Patrice Nganang toujours en garde à vue

Antoine Oury - 13.12.2017

Edition - International - Patrice Nganang - Cameroun auteur prison - Cameroun Nganang


Le mercredi 6 décembre, à l’aéroport international de Douala, capitale économique du Cameroun, l'écrivain Patrice Nganang a été interpellé par les autorités alors qu'il s'apprêtait à se rendre au Zimbabwe. Conduit à Yaoundé, capitale du pays, il y est depuis retenu en garde à vue pour « outrage au chef de l'État ». Un article publié dans le journal Jeune Afrique critiquant les actions du gouvernement dans les zones anglophones du Cameroun, qui connaissent des vagues de contestation du régime, serait à l'origine de cette arrestation.

 
Patrice Nganang en 2010 (Georges Seguin, CC BY-SA 3.0)
 


Les proches de l'écrivain l'ont retrouvé à la direction générale de la police judiciaire de Yaoundé le vendredi 8 décembre. L'outrage au chef de l'État reproché à Nganang ferait référence à l'article Cameroun : carnet de route de l’écrivain Patrice Nganang en zone (dite) anglophone, publié le 5 décembre dans le journal Jeune Afrique.

 

Dans cette tribune écrite à Buéa, au pied du Mont Cameroun, Patrice Nganang évoque la situation des « zones anglophones » du Cameroun, où l'anglais est la langue la plus parlée, par rapport au reste du pays, où le français domine. Selon l'auteur, le gouvernement désignerait à tort les « régions anglophones » comme des « sécessionnistes », et utiliserait ce prétexte, associé à celui de la violence, pour maîtriser l'opposition politique.

 

« Il faudra sans doute un autre régime politique pour faire comprendre à l’État que la mitraillette ne saurait endiguer une foule en mouvement. Seul le changement au sommet de l’État pourra régler le conflit anglophone au Cameroun », prédit Patrice Nganang pour terminer sa tribune, signée le 1er décembre.

 

Selon d'autres observateurs de la situation au Cameroun, l'arrestation de l'écrivain serait liée à un de ses posts sur Facebook, dans lequel il menace le président Paul Biya d'« une balle exactement dans le front », rapporte Le Monde. « C’est son style. C’est quelqu’un qui est un peu offensif, un peu fougueux », précise son ami Gérard Philippe Kuissi au quotidien.

 

Sur le point d'être déféré devant le procureur de la République ce mardi 12 décembre, l'auteur a finalement vu sa garde à vue prolongée de 48 heures, annonce RFI

 

Une lettre de l'auteur, intitulée « L’aube d’une nouvelle République », a été publiée dans deux quotidiens, Le Jour et Le Messager, ce lundi 11 décembre. « L’écriture est fondée sur la Liberté, le courage et l’honnêteté. Elle est l’usage de l’alphabet pour faire sens. Et pourtant jamais cette définition de mon activité ne s’est imposée à moi que durant ces moments de mon incarcération. Celle-ci rappelle en effet que l’écrivain se trouve et se trouvera toujours en face de l’État et donc, du côté des causes que celui-ci dit perdues, mais qui pourtant pointent vers notre futur », écrit Patrice Nganang dans cette lettre.

 

D'après le directeur de la publication du journal Le Jour, Haman Mana, Patrice Nganang serait désormais accusé « d’immigration illégale » après la découverte de ses deux passeports. « C’est la révélation crue de l’incongruité et de la vaste hypocrisie camerounaise au sujet de la question de la double nationalité », commente le directeur de la publication.

 

« Depuis la date de son arrestation, aucune garde à vue ne lui a été notifiée de manière formelle. Cela signifie que pendant 5 jours, il a été détenu sans aucun mandat de justice légale » a réagi l'avocat de l'écrivain, Me Emmanuel Simh, sur RFI. Patrice Nganang est publié en France par Gallimard, Vents d'ailleurs, Philippe Rey, L'Harmattan, Le Serpent à Plumes, Motifs ou encore Magellan et Cie.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.