Camilo José Cela, Nobel de littérature accusé de plagiat

Clément Solym - 05.02.2008

Edition - Justice - Camilo José Cela - plagiat - Espagne


Camilo José Cela naquit espagnol, à Padron, en 1916 et mourut madrilène en 2002. Il reçut en 1989 le Nobel de littérature et en 1995, le prix Cervantes. Et Carmen Formoso, auteure moins connue, l'accuse, post-mortem d'avoir plagié son livre Carmen, Carmela, Carmiña, pour écrire La Cruz de San Andrés.

Tout réside dans le fait que La Cruz a gagné le prix Planeta qui en Espagne tient le haut du pavé, rapportant à son auteur plus de 330.000 €. Un juge de la Cour constitutionnelle de Barcelone a donc ouvert une instruction suite à la plainte de Mme Formoso... et l'affaire dure depuis 2001. Une première fois, un juge avait cependant déclaré Cela non coupable mais ce n'était pas suffisant.

Voilà donc que le juge nomme Luis Izquierdo, professeur de lettres retraité, de l'université de Barcelone, expert et lui demande de répondre de 65 points délicats. Car d'autres experts ont vu « des échos et des coïncidences », dans le fait que les deux livres se déroulent à Coruña en Galice, ou par leurs références à la seconde guerre d'Espagne en 31...

Jesús Díaz Formoso, fils et avocat de Mme Formoso mère, a déclaré récemment que les éléments apportés n'avaient pas assez creusé certains aspects, mais réaffirmait que l'éditeur était coupable « d'appropriations non autorisées » du travail de sa mère.

Un nouveau rapport sera remis, et une fois de plus, la réputation de l'auteur, déjà passablement écorchée depuis sa mort prendra un nouveau coup. En 2004, par exemple, un historien l'avait accusé d'espionnage pour le dictateur Franco.

Pour approfondir

Editeur :
Genre : textes et...
Total pages : 192
Traducteur :
ISBN : 9782218978494

Les fourberies de Scapin

L'une des plus célèbres farces de la littérature française, dans une édition annotée et commentée pour les 5e.La pièce - Deux couples d'amoureux, deux pères avares qui s'opposent à ces unions, et au centre un valet rusé et audacieux qui sert ses maîtres... à sa manière ! L'une des manifestations les plus éclatantes de l'impertinence et du génie comique de Molière.- Une pièce recommandée dans le cadre de l'étude du théâtre en cinquième (5e).

J'achète ce livre grand format à 3.40 €