Campagne choc pour logement... chic !

Clément Solym - 14.02.2008

Edition - Société - unef - logement - étudiant


Campagne choc

A l’appui d’une image choc servant sa campagne d’affichage, l’Unef (Union nationale des étudiants de France) a lancé mardi 12 février une pétition en ligne. Le syndicat demande « un plan pluriannuel » afin de construire « 40000 logements en cités universitaires, financé par un investissement d’ « un milliard d’euros » de l’État.

Portant pour titre « Un milliard d’euros pour le logement étudiant », le texte de la pétition veut voir la mise en place de ce programme de construction de logements étudiants. Cet investissement apparaît nécessaire aux yeux du syndicat, pour rattraper le retard pris en la matière.

Des objectifs ambitieux

Le but est de construire 40000 nouvelles chambres pour arriver à 200000 étudiants logés en cités U. S’adjoint à cela une demande de revalorisation des aides au logement (APL et ALS) afin d’amortir la hausse des loyers. Le syndicat veut aussi une généralisation du système de cautionnement solidaire (Locapass), une exonération de la taxe d’habitation et le versement des aides au logement dès le premier mois.

Sur l’affiche, l’on découvre un couple d’étudiants en plein ébat au milieu du lit qu’ils partagent avec leurs parents, qui eux se retrouvent sur chacun des côtés du lit. Le texte d’accompagnement en rajoute à souhait : « certains prétendent que les étudiants n'ont pas de problèmes de logement » .En sous-titre, on peut encore lire : « Damien et Mélanie, 22 et 23 ans, habitent chacun chez leurs parents ».

Un problème récurrent

En 2004 déjà, l’Etat s’était engagé à construire par an pendant 10 ans 5000 logements et à en rénover 7000 par an sur la même durée. Dans le budget 2008, 155 millions d’euros seront consacrés au logement étudiant, soit 16 millions de plus qu’en 2007.


Un nouveau rapport, rédigé par Jean-Paul Anciaux, devrait être remis prochainement aux ministres de l’Enseignement supérieur et du Logement. Il constate le retard pris par l’État dans la construction et la rénovation des logements étudiants.

Selon une première estimation, l’Unef assure avoir déjà récolté pas moins de 10000 signatures.

Le lancement de cette campagne par l'Unef intervient quelques jours seulement après l'annonce par Valérie Pécresse, ministre chargée de l'Enseignement supérieur, de l'"opération campus". Ce plan prévoit déjà le déblocage de sommes exceptionnelles pour aider le logement étudiant en France. Vous pouvez aussi lire l'article que nous avions alors publié sur la question.