Canada : l'IBookstore soutient-il la diversité culturelle ?

Clément Solym - 10.09.2010

Edition - Justice - librairie - ebook - apple


Excusez-moi : y'a un problème ? Oui, plutôt, estime le gouvernement fédéral du Canada, qui a décidé de se pencher sérieusement sur l'iBookstore, dans sa version locale.

Selon des documents du Privy Council Office, une ordonnance a été délivrée le 20 août pour permettre aux autorités d'enquêter dans le cadre de la loi sur l'arrivée d'entreprises étrangères dans le secteur culturel. Eh oui, cette fameuse législation qui avait presque bouté Amazon hors du Canada oblige tout acteur nouvel entrant et étranger à prouver qu'il valorise tout particulièrement la culture canadienne dans son offre.


Ce fut ainsi le cas, lorsqu'Amazon a voulu ouvrir un centre de distribution dans le pays. Cette arrivée avait fait grand bruit, déclenchant la colère de l'association des libraires, bien opposée à ce que le marchand américain débarque...

L'iBookstore canadien a été ouvert le 1er juillet avec des ouvrages de HarperCollins, Hachette Book Group et Simon & Schuster. Le développement d'une offre centrée autour des éditeurs canadiens faisait partie des plans de croissance prévus par Apple. Mais pour ce faire, il fallait que les négociations avec les acteurs de l'édition soient entamées.

L'idée de la firme californienne est de parvenir à intégrer des éditeurs locaux, tout aussi bien que des auteurs indépendants, exactement comme ce peut être le cas avec les autres pays.
Sur recommandation du ministre du Patrimoine canadien et en vertu de l’article 15 de la Loi sur Investissement Canada, Son Excellence la Gouverneure générale en conseil, jugeant qu’il y va de l’intérêt public, ordonne que l’investissement effectué par Apple Canada, Inc. en vue d’établir une nouvelle entreprise canadienne exploitée par iBookstore soit soumis à l’examen.

Le document officiel annonçant l'autorisation de l'enquête est accessible à cette adresse.

Depuis la mi-juillet, une consultation nationale a été lancée concernant la concurrence étrangère dans le domaine de la culture par Ottawa. Le gouvernement fédéral en appelle aux Canadiens et les invite « à partager leurs opinions sur l’industrie des éditions locales et si des changements doivent être réalisés sur la politique étrangère d’investissement dans le marché du livre ». (notre actualitté...)

Via Michael Geist



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.