Canada : le livre religieux en difficulté

Clément Solym - 22.11.2011

Edition - Les maisons - livres - religieux - bayard


Directrice de Bayard Canada, Suzanne Spino ne le cache plus : les ventes de livres religieux sont en baisse. Plus inquiétant, le lectorat de ces publications vieillit, ce qui laisse entendre que l'avenir sera marqué par une décroissance de plus en plus importante.

 

Bayard Canada, qui possède notamment Novalis, le plus gros éditeur en matière de publications religieuses au Canada, est finalement assez pessimiste. Les livres comme les périodiques sont touchés par cette baisse des ventes.

 

Pour reconquérir des lecteurs, Bayard Canada développe notamment une stratégie visant à proposer un catalogue plus vaste, englobant ainsi toutes les tendances liées à la quête spirituelle. Quant au chiffre d'affaires, c'est essentiellement la dynamique littérature de jeunesse qui vient soutenir les autres secteurs du groupe au Canada. Pour rester à la page, Novalis propose, depuis 2010, l'ensemble de ses nouvelles publications au format numérique.