Canada : On ferme, à cause des livres numériques

Clément Solym - 01.07.2010

Edition - Economie - librairie - fermeture - ebook


Accuser les autres, ce n'est pas très joli. Mais en l'occurrence, quand l'une des dernières librairies indépendantes du Saskatchewan , province de l'ouest du Canada, ferme, la ville de Regina fait grise mine. L'entreprise familiale, Book & Brier Patch, effectue sa dernière année, après 33 ans de bons et loyaux services.

La pression incessante des banques aura eu raison de leur établissement, de même que les grandes surfaces et les revendeurs en ligne qui ont progressivement grignoté des parts de marché.

Dans un communiqué émanant de la boutique, deux éléments sont pointés, comme causes premières de cette fermeture : les livres bon marché, et les remises clients qui sont effectuées, par les grandes boutiques, mais également le commerce des livres numériques, qui gagnent en popularité.


Les commandes en ligne reçoivent plus d'intérêt de la part du public, qui délaisse les librairies de brique et de mortier.

Depuis hier, une grande campagne de liquidation totale est en cours. Judith Silverthorne, directrice exécutive de la Guilde des écrivains de Saskatchewan se désole de cette nouvelle : « Je suis profondément, sincèrement attristée. Les conséquences seront désastreuses, pour la communauté, à Régina. »

Selon elle, il sera compliqué de retrouver une solution de remplacement.