Canada : regard statistique sur le marché du livre

Clément Solym - 06.01.2011

Edition - Economie - regard - statistique - édition


Statistique Canada a publié en décembre son Annuaire du Canada 2010. Au sein de ces 456 pages, on retrouve une analyse chiffrée minutieuse du marché du livre sur l’année 2008. Et, sur cette dernière, l’écrit constituait toujours le premier élément du commerce culturel canadien. Il correspond à 71 % des importations et 34 % des exportations sur le marché des biens culturels.

Statistique Canada chiffre à 1,4 milliard de dollars le montant des importations de livres sur 2008 contre 628 millions à l’export. Les Etats-Unis restent, en toute logique, le premier partenaire commercial avec 89 % des importations et 75 % des exportations.


L’Ontario constitue la première province exportatrice, avec 54 % du montant total et le Québec vient déjà loin derrière, avec 31 % tout en restant un lieu majeur du commerce du livre que ce soit à l’achat ou à la production.

En termes de biens culturels, le livre constitue 74 % de l’export et 53 % de l’import dans les relations commerciales avec la France. C’est bien entendu le Québec qui nourrit ces chiffres élevés. En 2008, les éditeurs québécois ont réalisé une marche bénéficiaire de 11,2 % contre 9,1 % pour l’Ontario. Toutefois, les subventions comptent fortement dans ce décalage.