Caricatures de Mahomet : l'Iran voit une provocation

Clément Solym - 14.01.2010

Edition - Société - caricatures - Mahomet - Iran


Pas contents non plus l'Iran, après la véritable provocation du journal norvégien qui avait publié les caricatures de Mahomet, source d'une vaste polémique déclenchée en 2005 - et qui s'était soldée par une tentative d'assassinat de Kurt Westergaard, leur auteur... à la hache et au couteau.

C'est dans un communiqué officiel que le pays condamne donc la publication d'un fac-similé où l'on retrouve les dessins et caricatures, estimant que l'Aftenposten se moque du monde. Or, c'est bien connu, on n'a pas le droit d'insulter ainsi la foi d'un milliard et demi de musulmans, en brandissant le dogme tyrannique de la liberté d'expression !

Pourquoi ? Mais tout bonnement, répond l'Iran avec beaucoup d'assurance, parce que cela n'aide en rien les peuples à s'entendre et n'assure en rien une paix mondiale.

Sûr ! Et a tentative d'assassinat de leur auteur montre à quel point le dogmatisme et le fanatisme religieux mérite bel et bien d'être farouchement combattu !

Le porte-parole des Affaires étrangères, Ramin Mehmanparas, expliquait hier à Téhéran que cet acte de publication était blasphématoire, au même titre que les caricatures elles-mêmes et en a appelé au gouvernement norvégien et sa responsabilité pour traiter cette affaire.

Selon lui, il ne s'agit tout bonnement que de la violation de droits humains à la croyance, réclamant de la part du gouvernement qu'il empêche à l'avenir que de telles provocations se reproduisent.

Dites... Vraiment, hein... Je commente pas... Mais j'en pense pas moins...