Carrefour, Fnac et Darty, bientôt main dans la main

Cécile Mazin - 01.12.2017

Edition - Economie - Carrefour Fnac Darty - électroménagers produits électroniques - rapprochement groupes france


Avec Alexandre Bompard à la tête du groupe, depuis quatre mois, l’enseigne Carrefour allait tôt ou tard se rapprocher de Fnac/Darty. Après avoir concrétisé la fusion du distributeur de produits culturels avec le vendeur de produits électroménagers, le PDG de Carrefour s’embarque dans une aventure très attendue.


Carrefour
christine592, CC BY ND 2.0

 

 

Le projet ne concernera que le secteur de l’électronique et de l’électroménager, mais pèsent massivement pour les deux entités : entre 9 et 11 milliards € – 6 à 7 milliards pour Fnac/Darty.

 

L’objectif sera de diminuer les coûts en mutualisant les achats, et représenter alors une entité forte, particulièrement importante pour le groupe Fnac/Darty. Alors que des concurrents se sont déjà lancés dans de pareilles alliances, les échanges entre les deux groupes pourraient arriver à leur conclusion d’ici le début de l’année prochaine. 
 

La dépendance des éditeurs français à Amazon
préfigure l'avenir de la distribution

 

Notons que, le 23 janvier, Alexandre Bompard doit présenter un plan stratégique pour Carrefour. Il parviendrait, avec ce rapprochement, à réaliser ce que le précédent patron de Carrefour, Georges Plassat, avait refusé en 2016. À l’époque, Bompard dirigeait encore Fnac/Darty, mais les négociations n’avaient pas abouti.

 

À quand l’OPA de Carrefour sur Darty /Fnac ?

 

La différence, cette fois, est de taille : Alexandre Bompard est encore administrateur de Fnac/Darty. 

 

via BFM