Casa Del Libro, libraire espagnol, au faîte du numérique

Clément Solym - 14.12.2012

Edition - Librairies - Casa Del Libro - livre numérique - offre de tablettes


La librairie espagnole, Casa Del Libro, intensifie donc son approche du monde numérique. Après avoir lancé l'an passé une librairie en ligne, et un lecteur ebook, le Tagus, ce sont quatre nouveaux appareils qui sont commercialisés, dont une tablette. Et surtout, accélère plus encore ses prises de position.

 

 

La tablette Tagus, chez Casa Del Libro

 

 

Casa Del Libro, c'est aussi une maison d'édition numérique, qui propose des ouvrages entre 99 cents et 4,99 €, depuis le mois de juillet. Le libraire a également passé un accord avec Universia, pour que les 1232 universités de ce réseau accèdent au catalogue de livres dans des conditions spécifiques. Et enfin, début décembre, une alliance avec Prisa et Vocento, pour la création de la plateforme d'édition Kiosko, mettant à disposition 66.700 ebooks - dont 35.000 gratuits. 

 

Or, depuis hier, c'est donc une tablette qui a fait son entrée dans les magasins, avec non seulement un accès direct à l'ebookstore, mais surtout, une plateforme de vente de vidéos, Nubeox, fruit du groupe Planeta et de sa chaîne Antena 3. Xavier Solà, directeur du site internet, assure que cette commercialisation répond aux besoins et demandes des clients, qui veulent des appareils avec écran couleur, et surtout, des machines susceptibles de centraliser les différentes oeuvres numériques qu'ils dévorent. 

 

Si la vidéo n'est pas le coeur de métier de la librairie, évidemment, les changements dans les habitudes de consommation impliquent que les commerçants s'adaptent. Et en passant des accords avec des sociétés tierces, voilà que se constituent un catalogue et une offre pluriels. 

 

Pour l'heure, le lien avec Nubeox est encore tenu : 1100 films accessibles, 2000 d'ici deux mois, et une commission reversée sur les ventes. Mais surtout, la plateforme est ouverte, et le client n'est pas contraint de se procurer la tablette de la librairie pour se procurer des contenus. Sa machine, qui tourne sous Android, avec un écran 7 pouces et une résolution de 1024x600, en HD, se veut d'ailleurs un outil relativement ouvert. Et toujours en partenariat avec Tagus.

 

Désormais, le libraire dispose donc d'une offre complète, avec des modèles allant de 89,90 € à 299,90 €, lecteur ebook ou tablette qu'importe le flacon : le but, c'est de donner l'envie de l'ivresse. « En lançant autant de modèles de lecteurs ebook, nous souhaitions couvrir toute la gamme tarifaire, pour satisfaire nos clients », assure Solà à CincoDias. Et se défendant de devenir un jour fabricant de matériel, il assure que la transition passe plutôt par le développement d'une offre, appareils et contenus, dans laquelle le libraire peut devenir une fois de plus le prescripteur. 

 

Les boutiques elles-mêmes se façonnent et s'adaptent pour proposer des solutions d'achat, et intégrer pleinement l'écosystème numérique aux librairies. Des cartes de bons d'achat, des solutions nouvelles encore à développer : Casa Del Libro prend le virage numérique avec sérieux, et sérénité. S'il est admis que le livre numérique représente aujourd'hui 3 % des ventes de livres en Espagne, l'augmentation du nombre d'ISBN déposés, ainsi que les ventes de lecteurs ebook dans le pays, en croissance de 129 % par rapport à l'année passée, démontrent que l'envie et l'engouement ne sont pas loin...

 

Après tout, un utilisateur espagnol de lecteur ebook achète entre 5 et 6 ouvrages par an.