Ce 22 août, c'est #RaysDay : célébrer lecture, auteurs, lecteurs

La rédaction - 25.07.2014

Edition - International - Ray Bradbury - hommage lecture - célébration livres


On ne cesse de crier que la lecture est malmenée, que les livres se meurent et que plus personne ne lit. Mais on ne s'est jamais demandé réellement si, plutôt que de parler de désertion de la lecture, il ne s'agissait pas, plutôt, de manque de temps pour lire. Même les plus farouches lecteurs sont accaparés par des milliers de sollicitations : en somme, on ne lit pas moins, mais on a moins le temps de lire.

 

 

 

Pour cette raison, Neil Jomunsi, que nos lecteurs connaissent bien pour sa chronique hebdomadaire, dans le cadre du Projet Bradbury propose de faire de la journée du 22 août une période strictement consacrée à la lecture. Et petit projet deviendra grand. Mais pourquoi le 22 août ? Tout simplement : c'est la date de naissance de Ray Bradbury. Et s'il fut un amoureux passionné de livres, Ray comptait parmi les plus ardents défenseurs... de la lecture. 

 

« Le 22 août prochain, Ray Bradbury aurait eu 94 ans. En plus d'être un amoureux des livres (il faut l'être pour avoir écrit Fahrenheit 451), l'auteur était un éternel gamin et un optimiste invétéré. Même s'il a tiré sa révérence, j'éprouve toujours autant l'envie de lui souhaiter son anniversaire. C'est bête, dit comme ça, mais c'est une manière pour moi de lui rendre hommage et de le remercier, puisque je n'aurai plus jamais la chance de le lui dire de vive voix (peut-être qu'une séance de spiritisme pourrait… non, je m'égare) », écrit Neil Jomunsi.

 

Et de proposer qu'au cours de cette journée on parle, on lise, on partage, on raconte, on diffuse, bref que l'on mette à l'honneur les lecteurs et les auteurs. Dans ce sens, et dans l'autre - et dans tous les sens finalement.  

 

Hors de question de la décréter journée internationale de quoi que ce soit, tournons ces dérives commerciales en ridicule et profitons-en juste pour célébrer le Ray's Day d'une manière qui aurait plu à l'auteur, comme une grande fête d'anniversaire dans le jardin avec ballons et tartes aux myrtilles.

Il s'agirait d'une journée pour fêter la lecture, quel que soit le support : pas de gue-guerre papier vs numérique, ce qui compte, ce sont les histoires, leurs auteurs et les lecteurs. Tout le monde est invité, à condition de respecter les copains. Ensuite, hors de question d'en faire un prétexte au business et au commercial : le 22 août doit être le jour où la lecture s'offre et se partage gratuitement et librement. Les auteurs pourront poster sur leur site une nouvelle inédite,  ou offrir l'un de leur livre seulement l'espace d'une journée, ou faire une lecture sur Youtube en direct, toutes les idées les plus folles sont autorisées et même fortement conseillées. Les éditeurs, eux, peuvent également proposer l'un de leur livre gratuitement toute la journée, solliciter leurs auteurs, offrir des goodies ou imaginer des initiatives inventives pour promouvoir l'acte de lire sans tomber dans le commercial. Les librairies et les bibliothèques pourront organiser des lectures ou des rencontres. Enfin, les lecteurs ne seront pas en reste et seront invités à partager leur livre préféré, à se raconter, à faire partager leur expérience via les blogs et les réseaux sociaux. (voir sur son blog)

 

 

En guise de hashtag, #RaysDay sera préconisé pour Twitter, mais également pour Facebook, et toutes les initiatives seront saluées. Évidemment, ActuaLitté s'associe pleinement à l'initiative et proposera, tout au long de la journée, des éditions spéciales de Storify, pour faire état de ce qui se passera sur les réseaux.

 

Si vous êtes auteurs et que vous souhaitez profiter de l'occasion pour partager, vous pouvez également nous faire parvenir un texte de présentation et un extrait, ou une oeuvre intégrale, en format numérique, à votre convenance. 

 

Rendez-vous le 22 août.

 

Nous serons là.