Ce soir ou jamais, l'émission de Taddei devient hébdomadaire

Clément Solym - 11.03.2011

Edition - Société - taddei - emission - soir


L'émission de Frédéric Taddei, offrant une approche culturelle sur le monde, avec des invités éclectiques ne survivra pas. Enfin, elle ne passera pas indemne le cap de 2011.

Lancée en septembre 2006, en deuxième partie de soirée, sur France 3, l'émission s'était donné pour vocation de traiter de l'actualité vue par la culture. Le tout sans laisser de place au public - qui n'a pas à applaudir entre deux arrivées d'invités, ni réagir... (voir Wikipedia)

Bref, alors qu'en 2010, l'émission avait reçu le Laurier Télévision culture, que le Club audiovisuel de Paris lui avait remis, Ce soir (ou jamais !), va basculer d'une formule quatre jours semaines à une diffusion hebdomadaire.


Télérama confirme ainsi des informations que nous avions obtenues, sur le devenir de l'émission. Selon nos confrères, ce seraient principalement des raisons d'audience qui frappent la refonte de la grille, ainsi que Pierre Sled, directeur des programmes, et proche de Nicolas Sarkozy la désire.

Mireille Dumas devrait prendre une partie de la place rendue vacante, avec un talk-show que Cyril Viguier prendra en charge. Depuis début mars, la chaîne semble souffrir de plusieurs erreurs de programmation, et d'audience qui évidemment ne suivent pas. Un manque de renouvellement, non seulement des présentateurs, mais aussi des émissions... un contexte dans lequel on ne peut que regretter le retrait de l'émission de Taddei.

Interrogé par Le Point, Frédéric Taddei explique cependant qu'il présentera « quatre prime times la saison prochaine », sur France 3. Quant au devenir de Ce soir (ou jamais!), qui deviendra hebdo... « Non, ce sera plus qu'une revue de presse. Elle regroupera tous les genres de Ce soir ou jamais sur une durée plus longue. »

Problématique politique ? « Mais j'ai pu constater, au cours de l'émission, les phases de popularité et d'impopularité de Nicolas Sarkozy chez les artistes. Par exemple, les mêmes qui le défendaient il y a six mois sont moins disposés à venir le défendre aujourd'hui. Qu'on ne s'y trompe pas, je n'anime pas une émission politique. Ce soir ou jamais est une émission où s'expriment des artistes et des intellectuels. »