Célébrer les auteurs noirs : des élèves réinventent des couvertures de livres

Antoine Oury - 14.02.2019

Edition - International - auteurs noirs - livres auteurs afro americains - Black History Month


Aux États-Unis et au Canada, le mois de février est, depuis quelques années, le « Black History Month », une période où l'on met un peu plus en avant les œuvres de créateurs afro-américains, ou plus généralement issus de la diaspora africaine. Des élèves de 6e d'un collège de la ville de Milwaukee, dans le Wisconsin, se sont emparés d'œuvres qu'ils ont étudiées en se mettant en scène « dans » les couvertures des ouvrages.



Terrance Sims, professeur, a voulu aller plus loin que la lecture et l'étude en classe d'extraits : il s'est lancé avec ses élèves dans un projet artistique de remix des couvertures des livres étudiés. L'objectif était d'apprendre, de s'amuser, aussi, mais surtout de s'emparer d'une culture, au point de la faire sienne en s'y incarnant.

« Je pense qu'il est primordial que les élèves connaissent et s'approprient leur culture », indique Terrance Sims. « C'est ce que nous sommes, et quand nous savons qui nous sommes, que nous pouvons nous épanouir auprès de personnes différentes de nous. Apprendre à s'aimer soi-même renforce l'estime de soi et nous permet d’être des personnes heureuses et accomplies », poursuit le professeur.

Le club de lecture du collège a également été impliqué dans le projet, et a proposé la thématique « La représentation est la clé », ce qui a naturellement mené vers cette idée de reproduction des couvertures, en se mettant en scène.

Outre les couvertures de livres, des élèves ont choisi de s'inviter dans des pochettes d'album, des photos historiques, ou encore des images tirées de séries... Parmi les ouvrages, on retrouve notamment The Hate U Give, d'Angie Thomas, Devenir de Michelle Obama, l'autobiographie de Malcolm X ou encore celle d'Assata Shakur.





Incarner ou matérialiser les livres sur les lieux d'apprentissage a souvent des effets inattendus : le lycée Mundelein, situé dans la banlieue Nord de Chicago, dans l’Illinois, a ainsi couvert certains pans de murs de ses couloirs de grandes reproductions de couvertures de livres. Au total, 6 couvertures sont venues égayer l'établissement, qui reflètent les goûts des professeurs d'anglais et de leurs élèves.




via People


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.